12 conseils pour bien s’intégrer dans son nouveau pays ou sa nouvelle ville

Vous avez été plusieurs à m’envoyer des messages pour avoir des conseils pour vous intégrer dans votre pays d’expatriation. Dans cet article, je vais essayer de vous en donner quelques uns qui m’ont moi-même permis de rencontrer du monde, ici à Roseville, CA, et de me faire un cercle d’amis.

Une fois que vous aurez fini tous vos préparatifs d’expatriation grâce à notre dossier d’expatriation, et que vous serez arrivez dans votre pays d’accueil, vous pourrez enfin vous installer et vous intégrer. Dans cet article, je vous donnais quelques conseils pour préparer votre installation et votre intégration à distance, avant votre grand départ. Aujourd’hui, je vous donne des conseils plus concrets, à appliquer dès que vous serez dans votre nouvelle ville !

 

carte-monde-pays-drapeau
Source : Koulouba

 

Que vous soyez aux Etats-Unis, en Inde, en Australie ou n’importe où dans le monde, ces conseils pourront vous être utiles. Dans cette liste, je vous parle aussi de notre expérience en mettant des liens vers les articles de ce blog afin d’illustrer chaque conseil.

 

  1. Apprenez la langue de votre nouveau pays afin de pouvoir communiquer avec les locaux. Votre compréhension du pays et votre intégration en sera grandement facilité !
    • Mon mari était déjà bilingue français-anglais, et moi j’avais de petites bases en anglais. J’ai beaucoup progressé depuis que je suis ici et que je discute/textote avec les américain-e-s.

 

  1. Ne soyez pas timides et allez vers les autres. Même si votre niveau de langue n’est pas très bon, lancez vous et communiquez ! Les files d’attente, les queues au supermarché, tout est bon pour engager la conversation et rencontrer du monde !
    • C’est de cette manière que j’ai rencontré ma grande copine américaine Stéphanie. Nous faisions la queue toutes les deux pour prendre un petit train avec nos enfants, j’ai engagé la conversation en lui posant des questions sur le petit train, elle s’est intéressée à moi et à mon accent. Après 10 minutes de conversation, elle m’a donné son numéro de téléphone. Depuis, nous nous voyons régulièrement et nous nous envoyons des textos presque tous les jours. Bien sûr ça ne marche pas à tout les coups, mais le mérite est d’autant plus grand !

 

  1. Si vous n’avez pas déjà votre logement, réservez une chambre chez l’habitant. Airbnb et Wimdu sont des sites qui vous aideront à trouver un logement temporaire pour vos premiers jours. De cette manière, vous rencontrerez des locaux et pourrez commencer à vous intégrer et à tisser des liens.

 

  1. Ne déprimez pas et sortez de chez vous, baladez vous et explorez votre ville. Ce n’est pas en restant chez vous que vous rencontrerez du monde.

 

  1. Faites des activités : piscine, gym, salle de sport, … trouvez une activité régulière qui vous plaise.
    • Je me suis inscrite à Stroller Stride pour pouvoir faire du sport hebdomadairement, tout en ayant mes filles dans la poussette, à côté de moi. Cette activité m’a permis de rencontrer un groupe de mamans, toutes très sympathiques. En plus des séances de gym, je les vois une fois par mois, sans les enfants, pour nos Mom’s Night Out. Avec Stéphanie (je vous en ai parlé plus haut), nous allons environ une fois par mois au Bunco,

 

  1. Faites faire des activités à vos enfants : piscine, gym, danse, football, bibliothèque, … Vous pourrez en trouver pour tous les âges en faisant des recherches sur internet ou en cherchant sur le site de votre ville.

 

  1. Assistez à des manifestations culturelles locales, afin de découvrir les habitudes et coutumes de votre nouvelle ville. Même si vous n’adhérerez pas à tout, c’est très enrichissant ! Et vous pourrez rencontrer du monde !

 

  1. Inscrivez vous sur meetup pour trouver des groupes dans votre ville et selon vos centres d’intérêts
    • J’ai ainsi pu rencontrer ma première copine américaine, Laura, grâce à un groupe de Stay-At-Home-Mom (SAHM), au bout de 18 jours à Roseville ! Grâce à ce groupe, j’ai découvert beaucoup d’activités pour mes filles et j’ai ainsi rencontré mes autres copines américaines. J’ai aussi rencontré des copains français grâce à un groupe de francophones (une des soirée est décrite ici). C’est important de garder un contact avec son pays d’origine et de côtoyer des français (ou d’autres étrangers) car vous pourrez partager vos joies et difficultés liées à l’expatriation.

 

  1. Recherchez des groupes actifs dans votre nouvelle ville sur Facebook
    • En fonction des villes, vous trouverez plutôt des groupes sur Facebook ou sur Meetup. Explorez les deux sites internet !

 

  1. Créez un blog sur votre expatriation. Ça vous fera un excellent souvenir et ça vous permettra de rencontrer beaucoup de monde.
    • Grâce à ce blog, j’ai rencontré beaucoup de français (en voyage ou expatriés en Californie). J’avais raconté 3 rencontres dans cet article. J’ai aussi découvert récemment qu’une belge francophone venait de s’installer à quelques minutes de chez moi, à Roseville !

 

  1. Trouvez un emploi. L’emploi est un vecteur social qui vous permettra de rencontrer des gens.
    • Ce n’est pas vrai dans notre cas (je rencontre beaucoup plus de monde – alors que je ne suis pas employée – que mon mari qui travaille tous les jours). Mais en France, j’avais rencontré des copines suisse, allemande et italienne grâce à mon boulot.

 

  1. Voyagez dans votre pays d’accueil pour découvrir d’autres villes et essayez de dormir chez l’habitant pour mieux vous intégrer et avoir des renseignements uniques sur les lieux que vous visitez. Ainsi, vous connaîtrez mieux le pays et comprendrez ainsi mieux ses habitants.

 

Bien sûr, vous ne pourrez pas forcément appliquer tous ces conseils, mais selon votre situation, vous aurez forcément quelque chose à faire pour vous intégrer dans votre nouveau pays d’accueil.

Et vous, quelles sont vos techniques pour rencontrer du monde et vous intégrer à l’étranger ?

 

Article édité et complété au 11 Août 2015 (première publication 24 septembre 2014)

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article :

  • pays
  • cart de pays va la ville
  • comment bien vivre dans un nouveau pays
  • dessacord pour ne pas sintegrer a un pays
  • les recettes pour être la bienvenue dans un pays sans famille
  • différentes façons de s\intégrer dans un pays en anglais
  • bien sintegrer en france
  • comment s\integre dzns un college a l\etranger
  • comment sintegrer dans la societe francaise
  • quest ce qu il faut connaitre dans un nouveau pays

1000470_416734975109459_11785232_nMerci de nous lire et de nous suivre sur notre blog d'expatriés en Californie !
Si vous aimez cet article, vous pouvez vous abonner à notre page Facebook et partager sans modération sur les réseaux sociaux !


Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez GRATUITEMENT notre checklist pour préparer et organiser et réussir au mieux votre expatriation !



Sara

Expatriée depuis Octobre 2013 avec mon mari et nos 2 filles en Californie, je raconte nos aventures, nos découvertes et notre vie d’expatriés. En plus de la découverte d’une nouvelle culture, cette expérience m’a permis de me lancer dans le blogging. Et je dois dire que j’adore ça :) !

15 pensées sur “12 conseils pour bien s’intégrer dans son nouveau pays ou sa nouvelle ville

  • 24 septembre 2014 à 6 h 56 min
    Permalink

    Un superbe article Sara, très complet, avec des liens qui permettent d’approfondir les recherches et prendre des exemples pour ceux et celles qui souhaitent s’expatrier ou qui le sont déjà. Ton écrit me donne presque envie de prendre mes valises et de partir à la rencontre d’un nouveau pays, de nouveaux contacts, d’une nouvelle vie ! J’ai beaucoup apprécié ton expérience, la manière dont tu t’y es prise pour t’intégrer et rencontrer tes ami(e)s ; c’est vrai, dans la vie, il faut oser et ne pas se morfondre chez soi pour que les liens puissent se créer ; tout en restant aimable et poli, tout se passe bien. Amitiés. Valérie.

    Répondre
    • 25 septembre 2014 à 0 h 30 min
      Permalink

      Je suis ravie que cet article t’ai autant plu ! Merci pour ce très gentil commentaire 😉

      Répondre
  • 24 septembre 2014 à 11 h 42 min
    Permalink

    Article très complet qui donne envie de prendre son sac et de voyager à la découverte du monde et des autres cultures. Déjà que j’adore voyager mais avec un article tel que celui-là, « y’a plus qu’à » !!!

    Répondre
    • 25 septembre 2014 à 0 h 31 min
      Permalink

      Merci pour ce très gentil commentaire. Comme tu dis, « y’a plus qu’à » 😉

      Répondre
  • 24 septembre 2014 à 18 h 17 min
    Permalink

    Super article ! C’est tellement vrai tout ça ! Il m’en restent quelques uns à tester !

    Répondre
    • 24 septembre 2014 à 18 h 20 min
      Permalink

      Merci ;-). Ça se fait au fur et à mesure !

      Répondre
  • 22 février 2015 à 0 h 27 min
    Permalink

    Je viens de lire tes recommandations ayant pour but de faciliter l’integration et ne peux que y adherer.
    Cependant je pense que tes conseils ne seraient valables que pour les premiers temps, c’est a dire « comment doit on prendre ses marques » en quelque sorte afin de luter contre l’isolement.
    Ce sont de bons conseils afin d’aider a la socialisation.

    Aussi j’ajouterai des attitudes a éviter comme celle de systématiquement comparer.
    Comparer (on l’a tous fait a un moment ou un autre), est certainement la pire des choses a faire et ce pour plusieurs raisons.
    En general quand on se met a comparer c’est que l’on est a un moment de doutes, de plus que la méthode de comparaison que l’on va utiliser est complètement idéalisée et hors contexte, donc fausse. Ensuite, comparer c’est finir par dire que l’un est meilleur que l’autre car dans l’absolu, c’est forcement chercher a sélectionner un gagnant et un perdant, sans même se rendre compte que l’on compare des pommes avec de poires…
    Comparer c’est ressasser et c’est destructif.

    Dans ce que tu disais a propos de connaitre la langue et tu as parfaitement raison, j’ajouterai essayer de comprendre la culture, rencontrer ses habitants et s’entourer de ceux que l’on apprécie, essayer de connaitre l’histoire, essayer de connaitre la géographie, les contraintes climatiques des regions, etc… en gros s’intéresser a ce nouveau pays et l’aimer car au final, on ne peut pas s’intégrer dans un pays si on ne l’aime pas.

    Là on s’inscrit dans une logique de long terme, on a dépassé les premiers moments de découvertes et on a forcement deja « pris ses marques ».

    Répondre
    • 22 février 2015 à 22 h 58 min
      Permalink

      Merci pour ton gentil commentaire et pour ces conseils supplémentaires !

      Répondre
  • 15 septembre 2015 à 13 h 40 min
    Permalink

    Sympa tous ces conseils ! Perso je pense que faire du bénévolat est aussi un bon moyen de rencontrer des gens ! 🙂

    Répondre
    • 15 septembre 2015 à 15 h 47 min
      Permalink

      Bonjour,
      Merci pour ton commentaire !
      En effet, même si je n’ai pas fait de bénévolat, je pense aussi que c’est un bon moyen de rencontrer des gens. 😉

      Répondre
  • 19 septembre 2015 à 14 h 55 min
    Permalink

    Article très intéressant !
    A mettre en place donc, toute ma petite famille arrive en Californie dans 2 jours 😉
    A bientôt
    Gaelle

    Répondre
    • 19 septembre 2015 à 17 h 06 min
      Permalink

      Ouah génial !!! Où vous installez vous ?

      Répondre
  • 7 juillet 2016 à 19 h 51 min
    Permalink

    Merci pour cet article. Mon beau-frère compte immigrer au Canada prochainement et il stresse un peu. Je vais lui parler de ton article. Ça l’aidera certainement. 🙂

    Répondre
  • Ping : 10 choses à faire quand on s'installe aux USA -

  • 17 août 2017 à 10 h 04 min
    Permalink

    Coucou !

    Il est très intéressant ton article !
    J’aimerais beaucoup pouvoir mettre en pratique ces quelques conseils, mais j’en suis toujours au même point dans mon projet !

    Belle journée,

    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »