Slab City : le dernier endroit libre d’Amérique

Après avoir découvert la Salvation Mountain, nous avons continué la route jusqu’à Slab City.

 

Slab City

Slab city, aussi appelé le dernier endroit libre des États Unis – The Last Free Place in America -, est un campement situé dans le sud de la Californie, au sud est de la Salton Sea.

En 1942, un camp d’entraînement militaire a été créé à cet endroit. Il y avait des bâtiments entièrement fonctionnels, de l’eau, des routes et les égouts. Cette base a fonctionné pendant 3 ans pendant la guerre et a ensuite été démantelée en 1956.

Le nom de Slab City vient des plaques et pylônes de béton qu’il reste après l’abandon de la base militaire (Slab veut dire plaque en anglais). Après la fermeture de la base, un groupe de soldats s’y est installé. Depuis, le site a toujours été habité même si le nombre de résidents a commencé à décliner au milieu des années 1980.

Des milliers de campeurs y habitent aujourd’hui, principalement en hiver (les températures étant très très élevés en été). Ce sont principalement des retraités qui viennent s’y installer les mois d’hiver pour profiter d’un hiver clément avant de repartir au printemps vers le Nord et des climats plus frais. Ces drôles d’oiseaux migrateurs sont appelés « snowbirds ».

Environ 150 personnes y habitent à l’année. Ces personnes, surnommées les « Slabbers », sont venues vivre la bas pour échapper au système et à la société moderne.

 

En arrivant à Slab City, on voit que le terrain est très aride et dès l’entrée on aperçoit les premières caravanes.

Il y a plusieurs « attractions » à Slab City.

  • The Range, une boîte de nuit en plein air.

En arrivant à Slab City, la première chose que je voulais voir était East Jesus.

  • East Jesus, une exposition d’art expérimentale.

Fabriqué à partir de matériaux qui ont été réutilisés et recyclés, East Jesus encourage les visiteurs à imaginer un monde sans gaspillage, dans lequel chaque action est l’occasion de s’exprimer.

Il est très intéressant de visiter East Jesus et la visite est gratuite (on peut faire une donation si on le souhaite).

J’aime beaucoup la sculpture à l’entrée.

Le mur de bouteilles est très joli.

Le bateau de pirates a beaucoup plu aux filles.

Par contre, ces monkey bars sont un peu dangereuses…

Cet homme est une des figures principales de Slab City et il est généralement habillé avec une robe.

Les plus musiciens pourront aussi s’amuser.

Avec ce mur d’écrans, ils se moquent de l’influence que la télévision a sur notre monde et la négativité qu’il en ressort.

Derrière cette exposition, des gens vivent là, dans des conditions très spartiates.

Les frigos sont très glauques.

Arriverez vous à décrypter ces messages ?

Après avoir fini cette exposition très intéressante, nous sommes partis de East Jesus et avons continué d’explorer Slab City.

  • Slab City Hostel

  • Le cimetière des ours en peluche (Teddy Bear Cemetery)

  • Edge Road Rest Area Memorial Park

  • Pet Cemetary, le cimetière des animaux de compagnie.

  • la bibliothèque

A la bibliothèque de Slab City, il est possible d’emprunter des livres pour une durée indéterminée ! Ou de faire des donations de livres.

Voici la liste des livres que voudrait cette bibliothèque !

Ceux qui vivent là font des vidéos Youtube : ici.

Il faisait plus de 33° ce jour là (fin mars).

  • CA Ponderosa

CA Ponderosa est l’expérience ultime et est en fait un airbnb… Et oui, il y a du business partout dans ce pays, même dans l’endroit le plus anarchique du pays !

Nous avons rencontré le monsieur qui s’occupe de cet airbnb et il nous a fait visiter l’endroit où il vit. Il est arrivé avec sa femme et ses enfants à Slab City il y a 7 ans.

A l’intérieur, il y a une cuisine commune (et ouverte sur l’extérieur), un bar et un salon.

Le logement airbnb est une caravane.

 

  • Le panneau d’entrée : Bike Sign

Je n’ai vu ce panneau qu’à la fin, au moment où nous nous en allions de Slab City mais il s’agit bien du panneau d’accueil de Slab City.

  • Dernier poste de garde

Le dernier poste de garde nous préviens que nous revenons dans la réalité ! 🙂

 

Nous avons passé plus de deux heures à explorer cette ville improbable !

Bien qu’il n’y ai pas de lois et que les médias ne donnent pas forcément une très bonne image de cette ville, nous ne nous sommes sentis en dangers ou en insécurité à aucun moment. Les gens qui vivent là sont très ouverts et prêts à discuter. C’était une expérience très originale que de découvrir Slab City !


1000470_416734975109459_11785232_nMerci de nous lire et de nous suivre sur notre blog d'expatriés en Californie !
Si vous aimez cet article, vous pouvez vous abonner à notre page Facebook et partager sans modération sur les réseaux sociaux !



Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir plus de conseils et bons plans inédits !



Sara

Expatriée depuis Octobre 2013 avec mon mari et nos 2 filles en Californie, je raconte nos aventures, nos découvertes et notre vie d'expatriés. En plus de la découverte d'une nouvelle culture, cette expérience m'a permis de me lancer dans le blogging. Et je dois dire que j'adore ça :) !

5 pensées sur “Slab City : le dernier endroit libre d’Amérique

    • 5 juin 2018 à 3 h 09 min
      Permalink

      Si tu en as l’occasion, je te le conseille !

      Répondre
  • 1 juin 2018 à 23 h 09 min
    Permalink

    Hey Sara,
    Superbes tes nombreuses photos !
    Il y a 15 jours environ, il y a eu un reportage sur la chaine Arte sur Slab City.
    Et je trouve que ton article et tes photos apportent le complément idéal au reportage.
    Il faut savoir qu’à Slab City, il y a aussi des familles Américaines qui sont venues s’y réfugier, car suite à la crise des subprimes ces familles ont perdu leur maison. Il y avait une adolescente qui racontait son quotidien … pas rose tous les jours … mais ils sont vivants !!! Ce qui est intéressant aussi, c’est qu’ils n’ont pas d’eau courante (on s’en doute au milieu du désert), mais contre l’engagement de s’approvisionner en nourriture (payante) au village voisin, on laisse les résidents du campement se servir gratuitement en eau …
    J’ai bien aimé ton article !!! 😉

    Répondre
    • 5 juin 2018 à 3 h 09 min
      Permalink

      Merci ! Je suis contente que cet article t’ai plu.
      C’est vraiment un endroit improbable à découvrir.
      J’ai déjà vu des reportages tv sur slab city mais je vais aller voir celui ci.
      J’imagine que le quotidien de cette adolescente ne doit pas être rose tous les jours surtout qu’elle n’a peut être pas choisi ce mode de vie (imposé par ses parents ?!?).

      Répondre
  • Ping :Andreas Canyon : une superbe randonnée à côté de Palm Springs -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour !

En vous inscrivant à la newsletter, vous recevrez des conseils inédits, des bons plans… alors n’attendez plus 🙂 !

Bonne lecture et bons voyages !

Sara

Merci de lire notre blog !

Pour ne rien louper, retrouvez-nous sur les réseaux sociaux rss instagram et abonnez-vous à la newsletter !

Et pour nous contacter, c’est par ici !

Translate »