Stérilet, déménagement, notre nouvelle vie, je vous raconte tout !

Si vous nous suivez sur Facebook ou si vous suivez le blog assidûment, vous avez probablement remarqué que j’ai beaucoup ralenti le rythme des publications ces derniers mois. Si vous nous suivez sur Instagram, vous avez vu que nous avons récemment eu beaucoup de changements de nos vies.

Quels sont ces changements ? Je vous raconte tout dans cet article !

Je n’ai pas l’habitude de me livrer de cette manière sur ce blog, alors j’espère que cet article sera lu avec beaucoup de bienveillance.

 

Après avoir profité de super vacances d’été en France auprès de ma famille, dans le Sud Ouest et à Paris, nous sommes rentrées chez nous, à Rocklin, en Californie, fin Juillet. Le retour a été très dur. Je ne me sentais pas bien, j’étais épuisée et déprimée, la famille me manquait terriblement, il faisait très chaud (ce qui nous obligeait à rester enfermées à l’intérieur), mon mari travaillait beaucoup, … C’était dur.

Comme je n’ai pas l’habitude de m’apitoyer sur mon propre sort, après avoir déprimé fortement pendant plusieurs jours, j’ai commencé à chercher des solutions.

 

Le Stérilet Mirena

Depuis plus d’un an, j’étais épuisée. J’avais BESOIN de faire une sieste chaque jour pour pouvoir fonctionner et terminer correctement la journée. Au début, j’ai pensé que c’était dû au feu et au rythme d’école des filles. Sauf que même après avoir ré-emménagé chez nous et après plusieurs semaines de repos pendant les vacances d’été, j’étais toujours aussi épuisée (et avais toujours autant besoin de ma sieste quotidienne).

En faisant des recherches sur Internet, j’ai découvert que ma fatigue extrême pouvait être liée à mon stérilet à hormones (le Mirena). J’ai lu sur plusieurs blogs et vu plusieurs vidéos de nanas qui témoignaient qu’après 3 ans de stérilet à hormones, leur corps s’habituait aux hormones synthétiques du Stérilet, devenait faignant en ne créant plus les hormones nécessaires et se détraquait complètement (fatigue extrême, dépression, perte de libido, …). Comme une drôle de coïncidence, le début de ma période d’épuisement correspondait aux 3 ans de mon stérilet. Ni une ni deux, j’ai pris un rendez-vous pour me faire enlever le stérilet. Je vous passe les détails car cela n’a pas été une mince affaire à cause d’une précédente opération subie sur mon col de l’utérus.

Après le retrait de mon stérilet, j’ai rapidement vu des progrès positifs dans mon état général et ma fatigue. C’était en Septembre dernier, et depuis je me sens beaucoup mieux et je n’ai plus besoin de faire de siestes quotidiennes.

A ce moment là, j’avais d’ailleurs publié un article sur les moyens de contraception utilisés aux Etats-Unis.

 

Le déménagement

J’étais contente d’avoir retrouvé notre maison après l’année de travaux suite à l’incendie, mais ce n’était pas comme avant l’incendie. Je ne me sentais plus chez moi, même si la maison était magnifique et comme neuve. D’un autre côté, j’avais le sentiment d’avoir fait le tour de notre vie à Rocklin.

J’en ai parlé à mon mari, il m’a écoutée et on s’est donné un an pour trouver un plan B et aller vivre ailleurs. C’était mi-Août. Comme nous avions la Green Card depuis début Juin, cela nous laissait de nombreuses opportunités à explorer aux Etats-Unis mais notre zone d’action ne se limitait pas à ce pays.

Mi-Août, les filles ont repris le chemin de l’école, j’ai repris mes activités professionnelles et mon mari a mis à jour son CV sur LinkedIn (en parallèle de son job). Rapidement, il s’est fait contacté, a passé des entretiens et fin Septembre il a accepté une offre d’emploi pour travailler à San Francisco. Notre plan B était trouvé ! Et beaucoup plus rapidement que ce que nous avions imaginé:).

Nous étions ravis, autant lui que moi. Nos filles, par contre, n’avaient pas envie de quitter leurs copines et leur école.

Nous avons pris le temps de leur expliquer notre projet et de leur parler de la nouvelle vie qui nous attendait. En même temps, de nouveaux élèves venaient d’arriver dans leurs classes, alors nous leur avons demandé ce qu’elles pensaient qu’ils ressentaient lors des premiers jours, afin de les préparer à leur premier jour dans leur nouvelle école.

Petit à petit, nous préparions notre nouvelle vie qui allait débuter en Novembre, autour de Thanksgiving. Nous avons choisi une ville où les écoles sont excellentes et avons organisé notre nouvelle vie pour qu’elle soit agréable pour chacun d’entre nous. Fin Octobre, nous avons visité des logements à San Francisco et dans East Bay et nous avons craqué pour une maison. Nous avons rempli le dossier avant de visiter la maison (comme nous l’avions fait pour notre première maison de location) et nous avons été acceptés !!! Youhou !

12 jours plus tard, des déménageurs venaient emballer nos affaires, les charger dans un camion et les livrer le lendemain dans notre nouvelle maison. Mon mari a été là bas d’abord, pour réceptionner nos affaires et commencer à installer la maison, tandis que les filles et moi étions restés chez des amis à Roseville (merci encore Sandrine pour votre accueil) pour finir mon travail et la semaine d’école des filles. Tout ceci entremêlé de démarches pour trouver des locataires pour notre maison et de ciel enfumé dû aux incendies de Californie du Nord :(.

Le 16 Novembre, nous avons fini complètement de déménager et avons officiellement commencé notre nouvelle vie !

 

Notre nouvelle vie

Cela fait maintenant 10 jours que nous sommes installés dans notre nouvelle maison, dans East Bay. Nous sommes tous très heureux d’être ici. La première semaine était une semaine de vacances pour les filles, ce qui leur a permis de prendre leurs repères dans la nouvelle maison. Pas vraiment dehors ni dans la ville à cause des fumées et de la mauvaise qualité de l’air que nous avons eu. Mais dès que l’air a de nouveaux été respirable, nous avons commencé à explorer notre nouvel environnement.

Pendant tout le temps où nous étions entre deux (Rocklin et East Bay), notre grande nous disait qu’elle était angoissée. Mais dès le jour où nous avons emménagé dans la nouvelle maison, ses angoisses sont parties d’un coup. Elle n’appréhendait même plus sa rentrée dans la nouvelle école. Dans l’ensemble, notre seconde a toujours était contente de ce changement et ne montrait aucune appréhension.

Il y a deux jours, les filles ont fait leur rentrée dans leur nouvelle école. Elles ont été très bien accueillies et sont ravies de leurs nouvelles classes.

Mon mari a déjà fait une semaine dans sa nouvelle boîte. Il en est ravi et adore travailler à San Francisco !

Pour ma part, je vais beaucoup mieux. Je me sens bien dans cette nouvelle vie et adore notre nouveau coin de Californie. Je vais prendre le temps de finir deux projets que j’ai commencé il y a quelques mois et continuer à travailler sur mes projets actuels, tout en m’occupant des filles.

Heureux de ce changement et de notre nouvelle vie !

Voici un petit résumé de ces derniers mois qui ont été très chargés mais tout ce qui en découle n’est que du positif.
N’hésitez pas à commenter l’article et à me poser toutes vos questions si je n’ai pas détaillé assez certains aspects.


1000470_416734975109459_11785232_nMerci de nous lire et de nous suivre sur notre blog d'expatriés en Californie !
Si vous aimez cet article, vous pouvez vous abonner à notre page Facebook et partager sans modération sur les réseaux sociaux !



Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir plus de conseils et bons plans inédits !



Sara

Expatriée depuis Octobre 2013 avec mon mari et nos 2 filles en Californie, je raconte nos aventures, nos découvertes et notre vie d'expatriés. En plus de la découverte d'une nouvelle culture, cette expérience m'a permis de me lancer dans le blogging. Et je dois dire que j'adore ça :) !

13 pensées sur “Stérilet, déménagement, notre nouvelle vie, je vous raconte tout !

  • 28 novembre 2018 à 21 h 43 min
    Permalink

    Merci pour toutes ces bonnes nouvelles.
    Ça fait un moment que je voulais te demander si vous n’aviez pas de problèmes, ou d’amis proches, du côté des incendies, mais la période est compliquée chez moi côté santé (mon mari) et je n’ai pas pris le temps de le faire.
    Question stérilet, je n’en avais jamais entendu parler, c’est intéressant de le faire savoir.
    C’est chouette d’habiter du côté de San Francisco, vous habitez où précisément ? (en MP sur Facebook si tu préfères, Janine Palatin Alessio !)
    Dommage que mon fils ait quitté le coin, ça aurait été plus facile pour venir te rencontrer !
    Bon, je ne vais pas me plaindre, après 2 ans à Zürich, ils se sont installés à présent à 1/4 h de chez nous ! (Mais on regrette quand même un peu de ne plus avoir l’occasion de revenir vers le Pacifique (quoique vu l’état de santé, on n’aurait pas pu de toutes façons.)
    Je vous souhaite une très belle vie dans votre nouvelle maison. (Et je sens qu’on va lire encore des articles de voyage intéressants !)

    Répondre
  • 28 novembre 2018 à 22 h 05 min
    Permalink

    Avant 11 ans, c’est relativement facile pour les enfants de s’adapter. Apres, ca devient plus dur (adolescence). Ma fille a fait une petite depression en partant du MD a la FL a presque 12 ans. Donc si vous prevoyez de demenager encore faites le avant les 12 ans de la premiere 😉

    Répondre
    • 28 novembre 2018 à 22 h 08 min
      Permalink

      C’est le plan. Je me dis qu’on a jusqu’à l’entrée au collège de notre grande pour déménager !
      Merci pour ton retour d’expérience.

      Répondre
  • 28 novembre 2018 à 22 h 26 min
    Permalink

    Je comprends mieux cette absence, dans quelques mois il serait sympa d’avoir un petit bilan et pourquoi pas un article comparatif avec le lieu d’avant (coût de la vie, avantages inconvénients nouveautés)

    Répondre
    • 28 novembre 2018 à 22 h 28 min
      Permalink

      C’est une excellente idée. Je vais préparer un article comparatif avec le lieu d’avant.

      Répondre
  • 28 novembre 2018 à 22 h 57 min
    Permalink

    Un nouveau départ pour vous 4!! Que du bonheur, profitez bien. Ca fait plaisir d’avoir de vos nouvelles.
    Bisous

    Répondre
    • 28 novembre 2018 à 23 h 01 min
      Permalink

      Merci Agnès !

      Répondre
  • 28 novembre 2018 à 22 h 59 min
    Permalink

    Bravo, c’est génial d’être réactifs et de chercher et trouver ! des solutions pour vivre mieux et en accord avec ses désirs.
    Merci à toi d’informer tes lecteurs.
    Soyez heureux dans votre nouvelle vie !

    Répondre
  • 28 novembre 2018 à 23 h 01 min
    Permalink

    Super ces nouvelles !
    Pour le stérilet, je te comprends. Je ne veux plus d’hormones depuis que j’ai eu Eleah. Pas facile de trouver autre chose
    Votre maison à l’air top et c’est chouette que tes filles se soient vite adaptées.
    Maintenant il faut vraiment qu’on se cale un moment pour se voir !

    Répondre
  • 29 novembre 2018 à 3 h 17 min
    Permalink

    Plein de belles nouvelles et je ne savais pas que les stérilets à hormones pouvaient créer ce genre de soucis, heureusement que tu t’es renseignée et que tu as pu l’enlever. Tu as retrouvé une belle énergie et c’est parfait pour commencer une nouvelle étape dans votre expatriation. La Bay Area et San Francisco sont vraiment chouettes à découvrir et il y a plein de choses à faire 🙂
    Alors bonne installation et belles découvertes de la région.

    Répondre
  • 29 novembre 2018 à 7 h 34 min
    Permalink

    Ou la la ce stérilet devrait être interdit a la vente tellement il est impossible ce diu j’en ai fais les frais au bout de 3 mois seulement avec beaucoup beaucoup d’effets secondaires je suis passée au cuivre et hop par miracle au bout de un cycle tout était rentre dans l’ordre.
    Contente pour vous pour cette nouvelle vie. Pleins de bonnes choses pour cette nouvelle vie qui commence.

    Répondre
  • 29 novembre 2018 à 12 h 21 min
    Permalink

    Super article!
    Je suis contente pour vous 4 que ça se passe aussi bien et que tu te sentes mieux 🙂
    J’ai hâte de venir vous voir! 🙂 🙂 🙂

    Répondre
  • 29 novembre 2018 à 15 h 47 min
    Permalink

    Hey Sara, que de chemin parcouru par vous 4, et même si les obstacles se sont dressés parfois sur votre route, vous avez toujours su composer avec eux.
    De tout cela vous en faites une sacrée expérience pour vos filles qui en sortiront encore plus fortes.
    Bravo à vous 4
    Il me tarde de connaître tes projets en cours et tes prochains projets… Tu ne pourrais pas donner une piste ?
    See you later.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour !

En vous inscrivant à la newsletter, vous recevrez des conseils inédits, des bons plans… alors n’attendez plus 🙂 !

Bonne lecture et bons voyages !

Sara

Merci de lire notre blog !

Pour ne rien louper, retrouvez-nous sur les réseaux sociaux rss instagram et abonnez-vous à la newsletter !

Et pour nous contacter, c’est par ici !

Translate »