{Ecoles américaines} Inscrire son enfant en Kindergarten

L’école gratuite et obligatoire aux Etats-Unis commence à 5 ans. En fait, à 5 ans révolu : il faut que l’enfant ai fêté ses 5 ans pour pouvoir rentrer en Kindergarten. C’est à dire que les enfants nés entre le 2 Septembre 2010 et le 2 Septembre 2011 entreront à l’école à la rentrée de Août 2016. Les enfants nés entre le 2 Septembre 2011 et le 31 Décembre 2011 ne pourront pas entrer en Kindergarten cette année. Ils pourront cependant entrer en T-K (Transitional Kindergarten) et entreront en Kindergarten l’année suivante. Les T-K sont des classes dans les écoles élémentaires et sont donc gratuites (c’est différent des pre-schools qui sont pour les enfants plus jeunes).

Notre fille aînée étant née début 2011 va faire sa première rentrée à l’école en Août 2016 ! Comme nous n’avons pas d’écoles françaises dans notre région, elle ira dans une école américaine.

Voici toutes les démarches que l’on a faites pour inscrire notre fille en Kindergarten en Californie, aux Etats-Unis. .

WASHINGTON, DC - FEBRUARY 20: (FILE PHOTO) Shannon Woisnet, 7-years-old, from Cleveland, Ohio, holds up a sign in support of school vouchers in front of the U.S. Supreme Court February 20, 2002 in Washington, DC. The U.S. Supreme Court, in a 5-4 ruling, upheld the Cleveland, Ohio school voucher program June 27, 2002 which allows families to use publicly financed vouchers to send children to religious schools. (Photo by Mark Wilson/Getty Images)
Source

Les écoles du quartier

Lorsque nous avons acheté notre maison l’an dernier, nous avons fait attention aux écoles rattachées aux maisons que nous visitions. Nous avons choisi une maison dont les écoles du quartier étaient bien notées et avions éliminé quelques maisons parce que les écoles du quartier n’avaient pas de bonnes notes.

schools-cobblestone
Les écoles rattachées à notre maison sont notées 8/10 et 10/10. C’est très bien !

 

Fin janvier, j’ai été à une réunion d’information sur le Kindergarten dans l’école élémentaire de notre quartier et le lendemain j’inscrivais ma fille dans cette école (après avoir passé quelques heures pendant la nuit à remplir le dossier).

 

Les Charter School

Les écoles dont je vous ai parlé au-dessus sont des écoles publiques et gratuites.

Aux Etats-Unis, il existe aussi des Charter Schools qui sont des écoles américaines laïques à gestion privée avec un financement public. On dit qu’elles sont semi-publiques et sont entièrement gratuites, comme les écoles publiques. Comme elles ont une gestion privée, ces écoles sont généralement meilleures que les écoles publiques et avec des ratios professeurs-élèves plus intéressants (moins d’enfants par classe et plus d’enseignants).

Ces écoles sont généralement crées par des enseignants ou des parents d’élèves. Il y a environ 5000 charter schools aux Etats-Unis, mais cela ne représente que 2% du total.

 

 

Dans notre ville, nous avons la chance d’avoir plusieurs Charter Schools.

Le nombre de places dans ces écoles étant très limité et ces écoles étant très demandées, les futurs élèves sont donc tirés au sort grâce à une loterie.

En début d’année, nous avons donc inscrit notre fille aux loteries des 5 Charters Shools de notre ville. Après avoir obtenu les résultats de la loterie de chacune de ces écoles, Choupie avait été sélectionnée par 2 écoles (sur les 5). J’ai refusé la place dans une de ces deux écoles car l’école était vraiment loin de chez nous…

Voici une copie d’écran des résultats des loteries de 3 Charter School.

charterschools-loterie-resultats
Choupie a été sélectionée pour une école et est sur liste d’attente pour les 2 autres (avec son numéro de place dans la liste d’attente)

 

Note des écoles

Aux Etats-Unis, les écoles sont notées. Il est ainsi facile de comparer les écoles entre elles, ainsi que leurs niveaux.

Pour connaitre le niveau et la note d’une école, il suffit d’entrer son nom sur le site http://www.greatschools.org/. On peut aussi y voir des reviews et des commentaires laissés par certains parents d’élèves.

Nous avons donc comparé les niveaux/notes de deux écoles : la Charter School pour laquelle Choupie a eu la place et l’école de notre quartier.

comparaison-charterschool-ecoledenotrequartier
La Charter School est mieux notée (10 au lieu de 8) et a de meilleurs résultats en anglais et en math (73% et 73% au lieu de 64% et 46%, sachant que la moyenne en Californie est de 44% et 33%…)

 

Sur le site Great Schools, on peut aussi voir des statistiques :

statistiques-ecoles

 

Nous avons choisi d’inscrire notre fille dans la meilleure de ces deux écoles, à savoir la Charter School ! Nous avons donc accepté l’offre qui nous avait été faite suite au tirage au sort (on avait 24h pour l’accepter ou la refuser).

 

Au cours de l’année scolaire, j’écrirais des articles pour vous raconter comment se passe l’école pour ma fille et les activités qu’elle y fera.

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article :

  • inscriction à lécole au état unis année prochain
  • inscription à l\école au état unis année prochain
  • les ecoles qui selectionee par 15

Sara

Expatriée depuis Octobre 2013 avec mon mari et nos 2 filles en Californie, je raconte nos aventures, nos découvertes et notre vie d'expatriés. En plus de la découverte d'une nouvelle culture, cette expérience m'a permis de me lancer dans le blogging. Et je dois dire que j'adore ça :) !

19 pensées sur “{Ecoles américaines} Inscrire son enfant en Kindergarten

  • 13 avril 2016 à 15 h 53 min
    Permalink

    Bonjour je suis arrivée en janvier 2016 en californie et ma fille née le 24 décembre 2010 et qui était en grande section en France n’a pas pu rentrer en kindergarten ici mais pas en TK non plus car la TK est pour les enfants nés après le 2 septembre mais avant le 2 décembre
    Donc elle se retrouve en preschool à mon grand désarois. On termine la grande section à la maison et en septembre on fera le cp français à la maison et elle fera sa kindergarten à l’école en anglais.
    Bonne journée
    Vanessa

    Répondre
  • 13 avril 2016 à 18 h 05 min
    Permalink

    “En fait, à 5 ans révolu : il faut que l’enfant ai fêté ses 5 ans pour pouvoir rentrer en Kindergarten. ” : ça dépend des school districts. Dans la majorité, oui. Les écoles privées, en général, c’est un peu plus tard.

    Répondre
    • 13 avril 2016 à 18 h 08 min
      Permalink

      Dans les écoles privées, les enfants commencent le kindergarten a plus de 5 ans?

      Répondre
      • 13 avril 2016 à 18 h 19 min
        Permalink

        Non, en fait, c’est le contraire … Il y a des écoles privées dont la cut-off date est plus tard, càd dont les élèves sont nés jusqu’en décembre. Ils arrivent à la maternelle (K) alors qu’ils n’ont pas encore 5 ans révolus. Cela dépend réellement des écoles.

        Répondre
  • 13 avril 2016 à 19 h 26 min
    Permalink

    La mienne avait 5 ans depuis le 24 dec mais le district l’a mise en preschool car la TK ici c’est pour les enfants qui ont 5 ans entre le 2 sept et le 2 dec. J’étais dégoûtée pour ma fille car elle sait deja un peu lire mais elle ne parlait pas anglais donc finalement elle apprend plein de choses en preschool et on continue la GS à la maison pour l’entrée en kindergarten l’année prochaine…elle perd une annee ici mais si on rentre en France elle récupère la bonne classe.

    Répondre
  • 14 avril 2016 à 1 h 42 min
    Permalink

    Sauf erreur de ma part, l’école obligatoire et gratuite est l’école publique et ça commence qu’a partir de First Grade (le CP Américain).

    Le Kinder Garden et autres pre school sont toutes privées.

    N’étant pas personnellement concerné, je ne suis pas très au courant mais l’idée de l’école maternelle publique n’existe pas aux USA.

    Répondre
    • 14 avril 2016 à 1 h 48 min
      Permalink

      L’école gratuite commence bien avec le Kindergarten dans les écoles publiques.
      Les écoles publiques élémentaires font généralement des classes du Kindergarten au 6eme ou 8eme grade.

      Répondre
  • 14 avril 2016 à 2 h 14 min
    Permalink

    Nous concernant, notre fille a fait toute sa scolarité dans les écoles publiques.
    Quand elle est arrivée aux USA, elle devait commencer le CP en France, du coup elle est tout de suite entrée en First Grade.
    A l’époque nous habitions Glendale (Los Angeles) et elle a commencé à Jefferson Elementary qui était l’école élémentaire du quartier.
    Quand nous avons déménagé sur la region de Sacramento, il devait lui rester un an a faire en Elementary avant la Middle School. Elle a donc terminé Elementary School ici, puis a intégré la Middle School puis la High School de notre petite ville.

    Par experience, les écoles publiques Américaines sont très bien à une seule condition, d’habiter dans un quartier ou une petite ville riche.
    La raison est que les écoles publiques sont financées en grande partie via les property taxes (impôts fonciers) et que plus le quartier est cher, plus les impôts fonciers sont élevés et par conséquent le financement des écoles important.

    Répondre
  • 14 avril 2016 à 2 h 15 min
    Permalink

    Mon fils est rentré le jour de ses 5 ans en Kindergarten américain, soit le 25 août 2009 qui était aussi le jour de la rentrée. La date butoir dans le Maryland est de cinq ans avant le 1er septembre. A la prochaine rentrée, c’est ma fille qui suivra ses traces. Elle vient juste de fêter ses cinq ans.
    Et oui, nous aussi avons exactement suivi le même chemin quand nous avons acheté notre maison, soit regarder les notes des écoles. Toutes les informations sont en ligne… y compris la criminalité dans les quartiers !

    Répondre
  • 14 avril 2016 à 10 h 30 min
    Permalink

    Merci beaucoup pour cet article très instructif. Super pour votre fille d’avoir eu une place en Charter School!
    Hâte de savoir comment ça se passe!
    Nous envisageons nous aussi une installation en septembre prochain avec nos trois enfants (13, 9 et 5 ans) en Californie et la rentrée me semble un peu compliquée à cette période. Les bonnes écoles sont visiblement complètes dès à présent et j’ai bien peur que nous soyons obligés de nous contenter d’écoles mal notées…
    (D’autant plus que lors de notre arrivée, nous serons dans un logement provisoire prêté par la société de mon mari et donc pas d’adresse définitive…)
    Ce blog, très bien fait m’aide en tous cas à y voir plus clair!

    Répondre
  • 14 avril 2016 à 18 h 14 min
    Permalink

    Aussi il ne faut pas oublier que les USA est une federation ce qui veut dire que certaines decisions appartiennent aux Etats et d’autres à l’Etat Federal.
    L’education est une des choses qui est de la responsabilité des Etats (pas de ministère de l’education nationale à Washington) et ce qui peut se trouver en Californie, ne va pas forcement se retrouver dans les autres Etats de l’Union ou alors vont être différentes.

    Répondre
  • 19 avril 2016 à 21 h 43 min
    Permalink

    J’ai une fille qui termine son kindergarten. Je dirais que quelle que soit l’école, c’est mieux de suivre à la culotte les progrès de ses enfants et les aider le cas échéants. Et ca c’est pas facile avec des profs qui vous disent toujours que votre enfant est smart, qu’elle comprenne ou pas… l’art du compliment… Pour les mathématiques, le programme du kindergarten américain est exactement le meme programme (meme philo vraiment tout pareil) que le CP français. Je recommande le livre français Picbille CP qui a bien aidé ma fille à conceptualiser les additions… Elle adore c’est ludique. Pour la lecture et l’écriture en anglais, la méthode américaine se base beaucoup sur du par coeur. Si comme ma fille, vos enfants sont allergiques aux flashcards et autre bourrage de crane, utiliser la méthode syllabique Jollyphonics anglaise qui présente les sons les plus utilisés en anglais (C’est dispo sur amazon, les chansons sont gratuites sur youtube). En gros c’est 15 min par session et à raison de deux sessions rigolotes par semaine voire une seule ca suffit, vous devriez vous en sortir.

    Je vous écris ca parce que dans l’école de ma fille il n’y a aucun manuel scolaire que vous pouvez utiliser à la maison. Les maitresses n’ont pas de recommandations de livres à vous donner vraiment, du coup on est vite démuni. Si ca peut en aider certains….

    Sinon a part ca, j’adore l’école de ma fille. Ils sont très orientés vers la découverte de la nature, les sciences en general, vers l’histoire américaine aussi. Ils sont à fond sur la valorisation de l’enfant (en tout cas la maitresse de ma fille).

    Voila mon modeste retour d’experience…

    Répondre
    • 19 avril 2016 à 21 h 47 min
      Permalink

      Merci beaucoup pour votre retour d’expérience ! Je n’hésiterais pas à utiliser la méthode Jollyphonics anglaise si ma fille en a besoin !
      Est-ce que votre fille sait lire en anglais à l’issue de son kindergarten?

      Répondre
      • 19 avril 2016 à 23 h 04 min
        Permalink

        On est mi avril. On est sur du déchiffrage lent mais elle lit seule des livres simples (je conseille tous les Gerald and Piggie de Mo Willems pour commencer). Je lui ai appris à lire en français au debut du kindergarten et elle est bien plus à l’aise en français où là elle lit vraiment toute seule. Je n’ai commencé jollyphonics qu’en février quand j’ai vu que ca n’avançait pas en anglais. (je ne suis pas hyper patiente je sais et j’ai galère pour trouver une méthode efficace). Du coup ma fille s’est retrouvée en deux mois dans la premiere moitié des enfants en lecture (ils classent les enfants mais pas officiellement …) alors qu’elle ne parlait pas anglais en septembre.

        Les autres enfants déchiffrent plus ou moins. La maitresse m’a expliquée qu’ici l’apprentissage de la lecture et de l’écriture se fait sur 3 ans (du kinder à la fin du 2nd grade). Ils commencent par du par coeur puis ils introduisent les lettres et les sons. Dit autrement c’est super lent, vraiment très très progressif. (ca veut pas dire que c’est pas bien). Ils n’introduisent certains sons qu’en first grade. Là où c’est encore plus lent c’est l’écrit. Je bénis le jour où j’ai découvert la méthode anglaise Jollyphonics parce que ma fille était incapable d’écrire un mot en anglais (alors meme qu’elle fait des dictées en français sans problème).

        Les mamans américaines que je connais font comme moi. Elles soutiennent l’effort des enfants par des ‘jeux pédagogiques’ pour faire progresser les enfants. Certaines en achetant les livres de sight words, d’autres sont les reines des flashcards, memory et autres bingos des mots… cela ne représente pas un effort surhumain mais ca aide de manière très significative les enfants.

        Il faut surtout se dire que le kindergarten c’est un CP français simplifié mais un CP quand meme.

        Répondre
  • 20 avril 2016 à 1 h 09 min
    Permalink

    Hello from Houston, Texas! I am not an ex-pat and we only speak English, (maybe a little German, but that is a sad, sad story of 4 years of foreign language in high school). My daughter began “school” at 10 months old; 7:30 AM – 5:30 PM, M-F. She attended this day school for nearly 5 years. This was truly private daycare with an educational curriculum. At home we read many age-appropriate books – I filled 2 IKEA bookcases. When she began reading to herself, I introduced her to the British Ladybird series. I bought the first level plus 2 storybooks and put them on a shelf in her room. This gave her a sense of ownership and self direction. By the time she reached Kindergarten, (a public magnet, K-5 school with a fine arts focus) , she had outgrown level 1 and moved to level 2. Owing to her early experiences, she was more prepared for Kinder than her peers because (1) she knew the rules of a classroom and (2) there was no parental separation anxiety. She also outpaced her peers in reading, writing, math, social interaction and verbal expression. This early education set her up for success. Her teachers immediately treated her as a leader and her peers treated her as ‘the smart one.’ This has never waned. She entered 6th grade this year, (a public middle school with 1,700 students), as a Vanguard/Magnet student.

    Note: In Houston, the public school system includes neighborhood schools, magnet schools and vanguard schools. Any campus may offer one or more of these schools. My daughter’s elementary was both a neighborhood and a fine arts magnet school. We lived 20 miles away, still she attended as an orchestra and visual arts student. Her middle school is all three. While we only live 2 miles away, she is not neighborhood, (or zoned). Instead, she applied for and received magnet status in orchestra and fine arts, and tested into the vanguard program for academic performance.

    Répondre
  • 5 mars 2017 à 10 h 32 min
    Permalink

    Merci pour cet article et les commentaires ! Pas de contribution pour ma part car je vous lis de Corse, mais en ayant pour projet de partir vivre à SF à moyen terme je suis très heureuse de pouvoir trouver vos impressions et analyses. Je suis orthophoniste alors merci pour le tuyau de la méthode syllabique

    Répondre
    • 6 mars 2017 à 6 h 02 min
      Permalink

      Bonjour !
      Merci pour votre message ! Vous trouverez, sur ce blog, de nombreux articles pour vous aider à avancer dans votre projet de vivre à San Francisco !
      Bonne lecture !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour !

En vous inscrivant à la newsletter, vous recevrez des conseils inédits, des bons plans… alors n’attendez plus 🙂 !

Bonne lecture et bons voyages !

Sara

Merci de lire notre blog !

Pour ne rien louper, retrouvez-nous sur les réseaux sociaux rss instagram et abonnez-vous à la newsletter !

Et pour nous contacter, c’est par ici !

Translate »