Recherche d’une pré-school en Californie

Aux États-Unis, l’école obligatoire et gratuite ne commence qu’à 5 ans avec le Kindergarten. Avant le Kindergarten, les écoles sont privées et payantes et s’appellent des daycare. Beaucoup de mamans arrêtent donc de travailler pour s’occuper de leurs enfants quand ils sont petits. Pour celles qui veulent continuer de travailler, il existe donc des écoles payantes.

Nous avons visité 6 pre-school autour de chez nous pour nous renseigner et éventuellement trouver une école pour la rentrée de Septembre pour notre grande puce qui a tout juste 3 ans.

 

  • 1ère école : Woodcreek Montessori

woodcreekmontessoriLa première école que nous avons visité est une école Montessori. Nous avions une adresse pour nous y rendre. Cette adresse nous a amené dans un quartier résidentiel où rien ne ressemblait à une école comme on l’imaginait avec un bâtiment et une cours de récréation. Nous avons téléphoné à la dame, un peu perdus, et elle nous a confirmé que son école était chez elle, dans ce quartier. Nous avons donc fini par trouver sa maison. Rien n’indiquait qu’il s’agissait d’une école, aucune pancarte. On était un peu sceptiques. Une gentille dame (celle que nous avions eu au téléphone) nous a ouvert la porte, et nous avons découvert une grande pièce équipée comme une école (voir photo ci-contre). Il y avait une douzaine d’enfants, attentifs et concentrés, et tout le matériel Montessori pour qu’ils puissent apprendre à leur rythme. La dame nous a expliqué le fonctionnement de son école (elle accueille des enfants de quelques mois à 5-6 ans), nous a fait visité les parties de sa maison qui sont réservées à l’école. Dans son jardin, elle a toute une zone pour les enfants ainsi qu’une petite aire de jeux. La dame préparait les repas elle même pour les enfants en n’achetant que des produits bio, sans corn syrup et sans conservateurs (elle avait l’air très vigilante sur les repas des enfants). Ça nous a bien rassurés. Avant de partir, elle nous a donné une feuille avec les prix : $260 par mois par enfant pour deux matinées par semaine et $725 par mois par enfant pour un temps plein de 5 jours par semaine. Une matinée dure 3 heures et une journée complète dure 10 heures.

Conclusion : En sortant de là, on était un peu mitigés. Les points positifs : bon environnement pour apprendre, personnel sympa, repas bios. Les points négatifs :  prix très élevés, petite pièce pour le nombre d’enfants, école qui ne fait pas trop école (on avait plutôt envie d’une vraie école et pas d’une pièce chez une particulier).

 

  • 2ème école : Phoenix school

phoenixLe lendemain de la visite de la 1ère école, nous avions rendez-vous dans une seconde école. Nous étions contents d’y aller car cette école ressemblait à une vraie école avec un bâtiment et une cours de récré. Nous avons été très bien accueillis. L’école présentait 6 classes pour des enfants de quelques mois à 5-6 ans (une classe par tranche d’âge) et deux cours de récréation (une pour les enfants de moins de 3 ans et une pour ceux de plus de 3 ans). Les classes des plus de 3 ans accueillent 24 enfants pour deux enseignants. Les repas étaient cuisinés à l’école, mais pas bios. Cependant il aurait été possible que l’on fournisse la lunch box de notre puce chaque jour. Nous sommes repartis plutôt satisfaits par l’école, son personnel et son prix ! Il était écrit sur la feuille que nous avons eu $121 pour un enfant pour 2 matinées par semaine. En arrivant à la maison et en regardant de plus près le papier, nous sommes tombés de haut. Ce prix n’était pas par mois mais par semaine… Ce qui fait $484 par mois pour seulement deux matinées de 3 heures par semaine. Un temps plein coûtait entre $940 et $1144 en fonction de l’âge de l’enfant.

Conclusion : Nous avons adoré cette école, mais le prix est vraiment excessif (nous ne sommes pas prêts à mettre un tel prix pour que nos filles dessinent toute la journée). Nous nous sommes dit que finalement la 1ère école n’était pas si mal !

 

  • 3ème école : Child Time

childtimeChild Time est une école à deux pas de chez nous. Je pourrais même y déposer mes puces en vélo ! Nous sommes donc arrivés à ce rendez-vous plutôt enjoués. En entrant, l’accueil a été vraiment désagréable et sec. Des adultes (obèses) étaient assis dans le couloir de l’école et mangeaient des chips alors qu’il n’était que 10h du matin. Une dame nous a fait visité l’école. On lui a posé quelques questions à propos des repas et son avis était clair : les repas sont préparés à l’école et il est impossible de fournir une lunch box maison à son enfant. On lui a demandé si les repas étaient bios et sans corn syrup (l’ingrédient qui fait grossir considérablement les américains et qui se trouve presque partout). Elle a répondu par la négative et a été très surprise quand on lui a dit qu’on faisait attention à ce que nos filles mangeaient. Elle ne comprenait pas qu’on puisse éviter le corn syrup. En visitant l’école, on s’est rendu compte que tous les enseignants mais aussi les enfants étaient en surpoids voire obèses. La visite s’est finie rapidement et le prix annoncé était de $528 par mois pour un enfant pour seulement deux matinées par semaine.

Conclusion : Nous n’avons pas du tout aimé cette école, son environnement, les personnes, ni le prix. On s’est dit que la 1ère école visitée était vraiment bien d’un point de vue repas, apprentissage et que finalement le prix était « raisonnable ».

 

  • 4ème école : Nautilus Montessori

744_DSC06601Nous avons visité une seconde école Montessori. Cette fois-ci, nous avons été moins surpris de découvrir une école chez une particulier, dans un quartier résidentiel. Nous avons été très bien accueillis et les filles se sont tout de suite senties bien. La dame avait aménagé plusieurs pièces de sa maison pour accueillir une douzaine d’enfants. Elle ne préparait pas de repas et demandait à chaque parent de fournir les lunch box. Ce qui nous convenait totalement ! Les enfants avaient tout le matériel nécessaire pour progresser à leur rythme, elle passait chaque jour du temps particulier avec chaque enfant pour les faire progresser individuellement et développer leur concentration. On a été conquis. Le prix mensuel pour deux matinées par semaine était de $332 et le prix mensuel pour un temps plein de 5 jours était de $949.

Conclusion : Cette école nous paraissait super bien. Un bémols toute fois : cette école est légèrement plus chère que la 1ère.

 

  • 5ème école : Parent participation

communityschoolQuelques semaines plus tard, nous avons visité une école dont le principe est que les parents participent. L’école est moins chère mais les parents doivent s’impliquer dans la vie de l’école. Les enfants sont scolarisés seulement deux ou trois demi-journées par semaines et un parent doit participer et « travailler » à l’école une demi-journée par semaine. Le prix est de $200 par mois pour 2 demi-journées de 2h30 par semaine.

Lors de la visite, nous sommes arrivés devant une école qui ne payait pas de mine (voir photo ci-contre) située dans une zone industrielle. A l’intérieur régnait un joyeux bazar : des cabanes en bois, des jouets en bois, des petits coins lectures, des ateliers peintures, … avec une ambiance très babacool-hippie. Les enfants vaquent à leurs occupations, s’amusent, apprennent en faisant leurs expériences tout en étant guidés par les adultes présents.

Conclusion : Cette école nous a paru bien mais n’a pas du tout plu à notre fille aînée. Un autre problème était que lors de mes participations hebdomadaires, je ne pouvais pas emmener ma seconde avec moi. J’aurais alors dû trouver un autre moyen de garde pour elle et le prix mensuel final n’aurait pas été si intéressant que cela.

Voici juste 3 photos pour vous montrer ce joyeux bazar qui vaut le coup d’être vu !

communityschool2
Une cabane en bois

communityschool3
Une autre cabane

communityschool4
Un atelier peinture

 

  • 6ème école : l’école du centre de gymnastique

tricksAprès toutes ces visites d’écoles chères et pas forcément intéressantes pour notre situation, nous n’y pensions plus jusqu’au jour où notre fille aînée m’a donné un flyer que son professeur de gym lui avait distribué. Ce flyer faisait la promotion de l’école pré-school du centre de gymnastique. La semaine suivante, après un cours de gymnastique, nous avons été visiter la classe et j’ai discuté avec les professeures. Les enfants sont 12 par classes avec deux enseignantes, dans une salle située dans le gymnase. Les enfants de 3 à 4 ans viennent deux matinées de 3 heures par semaine (Mardi et Jeudi) tandis que les plus grands de 4 à 5 ans y vont trois matinées de 3 heures par semaine (Lundi, Mercredi et Vendredi). Les prix sont de $250 par mois pour les petits et $350 pour les plus grands. Le petit plus est qu’une fois par semaine, les enfants ont un cours de gym pendant les horaires d’école. L’école ne propose pas de repas et fini à 11h45, ce qui permet de faire le repas de midi tranquillement à la maison.

Conclusion : Cette école m’a bien plu (j’aime ce côté ludique associé à l’apprentissage) et surtout c’est l’école préférée de notre fille. C’est aussi l’école la moins chère (de peu par rapport à la 1ère), mais c’est la plus éloignée de chez nous.

 

 

Nous n’avons pas encore pris de décision quand à la scolarisation de notre grande puce pour la rentrée de Septembre. Tant que je ne travaille pas, il nous est difficile de mettre un tel budget pour l’école (ou en tout cas, nous préférons pour le moment le garder pour voyager tous les 4 – il y a tant de choses à découvrir en Californie). Et j’ai encore bien envie de profiter de mes deux petites puces ! Par contre, le jour où j’aurais un travail, nous avons déjà plusieurs pistes pour les écoles et leurs tarifs (la 1ère et la dernière seront privilégiées).

 

Et vous, que feriez-vous à notre place ? Mettriez vous la grande à l’école ou garderiez vous l’argent pour voyager en famille ?

 

 

NB : toutes les photos ont été trouvées sur les différents sites des pré-schools.

 

1000470_416734975109459_11785232_nMerci de nous lire et de nous suivre sur notre blog d’expatriés en Californie !
Si vous aimez cet article, vous pouvez vous abonner à notre page Facebook  et partager sans modération sur les réseaux sociaux !



Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez GRATUITEMENT notre checklist pour préparer et organiser et réussir au mieux votre expatriation !



Sara

Expatriée depuis Octobre 2013 avec mon mari et nos 2 filles en Californie, je raconte nos aventures, nos découvertes et notre vie d'expatriés. En plus de la découverte d'une nouvelle culture, cette expérience m'a permis de me lancer dans le blogging. Et je dois dire que j'adore ça :) !

21 pensées sur “Recherche d’une pré-school en Californie

    • 8 mai 2014 à 14 h 49 min
      Permalink

      Et comme on dit, les voyages forment la jeunesse !

      Répondre
  • 8 mai 2014 à 10 h 04 min
    Permalink

    Bonjour,
    Quel post intéressant !!
    Mais au vu des tarifs pratiqués … , effectivement je profiterai encore une peu des enfants.
    Surtout que le rythme scolaire et la vie professionnelle des parents, ne laisseront plus beaucoup de temps libre pour voyager, étant donné qu’il y a beaucoup moins de congés qu’en France.
    Et en tant qu’expat, j’imagine qu l’on doit vouloir découvrir du pays …
    D’un autre côté, au niveau de l’apprentissage de la langue, ça lui permettrait d’acquérir les bases ?
    Quoiqu’il en soit, c’est une belle aventure enrichissante…

    Répondre
    • 8 mai 2014 à 14 h 50 min
      Permalink

      Je suis partagée entre profiter de ma fille et l’envoyer à l’école deux matinées par semaines pour qu’elle apprenne l’anglais. Merci pour ton commentaire !

      Répondre
  • 8 mai 2014 à 15 h 40 min
    Permalink

    Ah la la, Montessori…. Y’a du bon et du moins bon dans cette péda… Et le descriptif que tu fais du lieu ne m’attire pas du tout. Je ne sais pas à quoi c’est dû…. Le fait que ce soit chez un particulier peut être…

    Dommage pour l’école n°2 mais effectivement le prix craint un max! (Par semaine… J’y crois pas -_- )

    Ecole n°3: MÊME PAS EN RÊVE!!!!! Je ne serai même pas rentrée plus dedans après la vision des employés en train de se goinfrer de chips à 10h du mat’ . Et le coup de l’air étonné quand vous avez abordé l’alimentation m’aurait fait détaler comme un lapin!

    Ecole °4: Péda Montessori again… Mais ceci dit ça a l’air d’être ce qu’il se fait de mieux aux USA Ceci étant, plusieurs pièces amménagées pour les enfants m’enchante plus qu’une seule petite pièce.

    L’école n°5 m’attirerait par son côté flash bach à l’époque hippy mais bon…. ça fait unn peu fouilli tout ça lol

    La dernière a l’air bien sympa ! Ce serait probablement celle qui m’attirerait le plus.

    C’est quand même fou les prix qu’ils pratiquent… ça m’espante!

    Répondre
    • 8 mai 2014 à 15 h 45 min
      Permalink

      Merci Maïlis pour tes avis. C’est quoi les mauvais côtés de la peda Montessori ? T’as vu comme c’est cher ici ? A Sacramento (30 min de route de chez nous), les prix ont l’air d’être un peu plus bas.

      Répondre
  • 8 mai 2014 à 17 h 01 min
    Permalink

    AH oui?! J’aurais pas cru qu’en grande ville ça soit moins cher ! Mais bon… 30 minutes de routes… C’est comme si je scolarisais mes futurs enfants à Pau… Après à voir, sait on jamais !

    Mes avis n’engagent que moi et certains diront que comme j’ai pas encore d’enfant, je ne peux pas savoir lol
    Montessori, comme je t’ai dit, y’a du bon et du moins bon. L’enfant et placé au centre de l’apprentissage et évolue à son rythme. Il s’exprime aussi plus librement, je trouve, du fait que tout s’adapte à lui. En ça, j’apprécie cette pédagogie puisque on retrouve ces points dans la pédagogie Freinet (les ikastolas au Pays Basque et Calandretas chez nous) que j’ai eu la chance d’expérimenter pendant 4 ans.
    Ainsi, l’enfant apprend aussi de façon ludique à bien se comporter avec ses camarades et les éducateurs, à respecter l’ordre (tu sors un jouet et ranges quand tu as finit de jouer…) … Mais bon, pour certains, enfants, ce sont des choses qu’il acquierent déjà chez eux lol
    ,
    Ceci étant dit, je n’aime pas la façon dont « Montessori » peut étiqueter les enfants trop facilement et de façon négative: s’ils sont calmes et observateurs, ils sont étiquetés « timides », des enfants jouant dans la cour à se pousser « expriment un mal-être », des enfants actifs « ont un problème » que l’on ramène tout de suite à leur situation familiale et j’en oublis. Et d’un autre coté, du fait que l’enfant soit au centre de tout, je trouve que ça rend la pédagogie trop permissive… Et puis elle date de 1907, cette pédagogie, certains aspects gagneraient à évoluer pour être plus en adéquation avec son époque lol

    Après Freinet et Montessori ont fait leurs preuves sur certains enfants qui se sont très bien adaptés au passage dans une école publique et sur certains autres, ça a été dur (un de mes ancien élèves s’est retrouvé en échec scolaire cuisant en lycée et il sortait du cursus Calandreta) ….

    Ah et attention surtout parce que « Montessori » n’est pas légalement protégé et donc l’appellation peut être utilisée par n’importe qui :/

    Répondre
  • 9 mai 2014 à 3 h 38 min
    Permalink

    Bonjour,

    Personnellement, je la mettrais 2 matinées dans la première école montessori.

    Comme vous dites elle pourrait commencer à apprendre l’anglais et ainsi être au même niveau que les autres enfants à 5 ans (je pense en 2 ans c’est pas mal ), elle apprendrait à avoir un autre rythme qu’à la maison et rencontrerait aussi d’autres enfants que sa soeur .
    Et ça vous laisserait quand même un peu de votre budget vacances

    Répondre
    • 9 mai 2014 à 7 h 36 min
      Permalink

      Merci pour votre commentaire. L’intérêt principal de la mettre à l’école sera qu’elle pourra apprendre l’anglais plus rapidement.

      Répondre
  • 11 mai 2014 à 8 h 41 min
    Permalink

    eh bien je suis surprise de voir la difficulté de mettre ses enfants en bas age à l’école ! sincérement je préfére l’école dans le centre de gymnastique ! mais moi perso je garde ma fille , lol !
    bises
    nelly

    Répondre
    • 11 mai 2014 à 15 h 44 min
      Permalink

      Merci pour ton commentaire. C’est difficile et cher, surtout qu’on a numéro 2 qui arrive à peine un an derrière ! 🙂

      Répondre
  • 14 mai 2014 à 13 h 53 min
    Permalink

    Bonjour,
    Ton blog est passionnant. Je savais que les écoles maternelles était une spécificité française. Je n’imaginais pas, par contre, les tarif exorbitant qui sont réclamé à l’étranger. Malgré tout pour avoir été, en France, misent à la crèche et ensuite à l’école maternelle, je dirais que ça n’a pas de prix pour s’adapter à la vie en groupe. Mais c’est vrai que tu as deux filles, moi je suis enfant unique, donc elle sont déjà habitués à être en interaction toute les deux. Choix difficile auquel tu est confronté. Bon courage

    Répondre
  • 20 mai 2014 à 16 h 15 min
    Permalink

    Coucou!!
    Super intéressant ton « reportage »!! C’est affolant comment s’est cher!
    Je comprends votre hésitation.
    En effet le première et le dernière école sont les mieux adaptées, avec une préférence pour la dernière quand même…
    Pour l’instant, vous devriez en profiter encore pour voyager en famille, y a pas d’urgence pour l’école. D’un autre côté, l’école va permettre à Choupie de s’intégrer dans un nouveau contexte et aussi améliorer son anglais.
    Bon courage à vous!!

    Bisous

    Répondre
  • 27 mai 2014 à 21 h 15 min
    Permalink

    Merci pour ce superbe article

    nous nous sommes penché sur la meme question à san diego…le prix est aussi un gros frein car il y a rien en dessous de 1200$ par mois pour 7h de garde….

    Donc, j espere trouver un job qui compensera largement ceci sinon pas de job pour moi

    Répondre
    • 27 mai 2014 à 21 h 33 min
      Permalink

      C’est $1200 par mois pour 7h de garde par semaine ??? Un truc de ouf !!!

      Répondre
  • 11 juin 2014 à 14 h 26 min
    Permalink

    Bonjour,

    Merci pour ce post très intéressant. Pour avoir vécu aux USA je sais que les pre-schools sont très chères en effet. Personnellement, j’avais attendu d’avoir trouvé un travail avant de mettre ma fille à la pre-school. Elle y est d’abord restée trois jours par semaine, puis quand je suis passée à temps plein elle y est restée toute la semaine. Alors évidemment, une bonne partie de mon salaire (plus du tiers) passait dans les frais de scolarité. Mais c’est un choix, bien sûr. Etre en pre-school a bien socialisé et « dégourdi » ma fille, et pour l’apprentissage de l’anglais (mais aussi de l’alphabet et des chiffres) c’était super. Elle y restée de un an et demi à trois ans.

    Voilà, j’espère que mon expérience vous aidera.

    Bonne continuation !

    Nathalie

    Répondre
    • 11 juin 2014 à 14 h 32 min
      Permalink

      Bonjour,
      Merci pour votre témoignage. Quand votre fille a eu 3 ans, vous êtes rentrés en France ? A-t-elle des bons souvenirs d’anglais ? Quel âge à t elle aujourd’hui ?

      Répondre
  • 13 octobre 2014 à 9 h 48 min
    Permalink

    Bonjour, je découvre le blog depuis hier et ce post qui m’inspire une question:
    Avez-vous regardé du côté des « pre schools » des églises locales? Vous n’être peut être pas religieux mais sachez que les églises sont très actives et proposent énormément de choses à des prix sympas et sans prosélytisme en règle générale. Sinon, avez-vous un « college » pas loin? Souvent, quand ils forment des futurs instits et intervenants petite enfance, ils ont une pre school super bien et pas trop chère puisque centre de formation!
    Sinon, je ferais surement comme toi, je profiterai encore un peu de mes filles!
    Biz V.

    Répondre
    • 14 octobre 2014 à 0 h 03 min
      Permalink

      On n’a pas regardé les pre-school des églises. On y pensait pas et des amis américains nous ont parlé de ça, mais on avait déjà décidé de garder les filles à la maison.

      Répondre
  • Ping : Expatriation en Californie, notre bilan après 1 an ! -Conseils pratiques d'une famille française expatriée en Californie, USA

  • Ping : Pourquoi nos filles ne vont pas en preschool ? -Les aventures de la famille Bourg – le blog – Vie d'expatriés aux USA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »