Le bilan de la première année scolaire de Loulou, en Transitional Kindergarden

Loulou a fait sa première rentrée scolaire le 16 Août 2017. Elle est entrée en Transitional Kindergarten car elle n’avait pas l’âge requis pour entrer en Kindergarten (il faut avoir 5 ans révolus pour pouvoir commencer le K).

Le bilan de l’année de 1st grade de ma grande est à retrouver ici.

 

La rentrée

Avant cette rentrée, elle avait passé le plus clair de son temps avec moi, minus quelques jours par-ci par-là. Au cours de l’année qui a précédé, nous lui avions fait faire quelques jours de centre aérés pour qu’elle s’habitue à ne pas être avec moi mais c’était très ponctuel.

Malgré le fait que nous l’ayons beaucoup préparée pour sa première rentrée scolaire et qu’elle avait très envie d’aller à l’école, il y a eu beaucoup de larmes le matin de la rentrée. Nous n’étions pas non plus dans les meilleurs conditions pour commencer une année scolaire : notre maison avait brûlé quelques jours plus tôt et nous dormions dans une chambre d’hôtel minuscule à ce moment là.

La veille de la rentrée, nous avons été rencontrer sa maîtresse et nous avons aussi découvert sa classe. Loulou se montrait contente et très intéressée. Le lendemain matin, lorsqu’il a fallu l’emmener à l’école, les larmes ont commencé à couler… La photo de rentrée n’est pas la plus belle photo de Loulou (des larmes et pas de sourire). Après avoir déposé sa sœur à l’école, j’ai accompagné Loulou jusqu’à sa cours de récréation où sa maîtresse attendait ses nouveaux élèves. Les larmes sont revenues de plus belle et à la sonnerie, je suis partie, laissant ma Loulou en larmes. A la fin de la journée d’école, la maîtresse m’a dit que la journée s’était bien passée, qu’elle n’avait pas pleuré et qu’elle avait même participé aux activités de la classe ! Hourra ! J’étais rassurée et fière de ma Loulou. Sauf que le lendemain, re-belote… Loulou a pleuré au moment de partir de l’hôtel et jusqu’à ce que je la laisse à l’école. Le surlendemain était identique. Puis il y a eu le weekend où Loulou était en pleine forme. Et à ma grande surprise, le retour à l’école le lundi s’est très bien passé. Sans larme ! C’était parti pour toute l’année scolaire. 🙂

Loulou a vite compris que les weekends ne duraient que 2 jours, contre les semaines qui duraient 5 jours. Elle a oscillé toute l’année entre « pourquoi les weekends sont si courts » et « je ne veux pas de weekend, je veux retourner vite à l’école ». C’était assez drôle de voir ses réflexions sur le sujet.

 

Son niveau d’anglais

Loulou ne parlait pas un mot d’anglais avant de commencer son année de TK. Cependant, comme nous sommes aux Etats-Unis depuis qu’elle a 10 mois et que nous avons fait de nombreuses activités en un milieu anglophone, elle comprenait parfaitement tout en anglais. Etant donné cette situation, Loulou avait droit à être suivie en tant que ESL (English Second Language) mais au final, la personne responsable de ce programme m’a dit qu’il n’avait pas besoin de s’occuper de notre fille car la maîtresse avait déjà un programme très visuel et basique pour apprendre l’anglais aux enfants donc son intervention ne serait pas nécessaire.

Nous avons vu beaucoup de progrès… au bout de quelques semaines, elle était capable de communiquer avec ses copains, même si ses phrases n’étaient pas complètes ou bien formées. Au moment de Noël, ses phrases étaient beaucoup mieux construites (même si ses questions n’étaient pas encore dans le bon ordre) et à la fin de l’année scolaire, son anglais était presque équivalent à celui d’un enfant américain (dixit des parents et grands-parents qui ont aidé dans la classe). Nous sommes très fiers d’elle !

Après sa journée d’école, elle me raconte ce qu’elle a fait, avec qui elle a joué et ce qu’elle a mangé en français. Ce passage d’une langue à l’autre semble très naturel pour elle, c’est impressionnant. Parfois, il lui manque quelques mots de vocabulaire en français comme par exemple à la période de Halloween où elle pouvait me dire « Maman, aujourd’hui on a travaillé sur les pumpkins et on a colorié des ghosts ». Dans ces cas là, je lui disais la traduction des mots en français, elle répétais la phrase avec les mots français et c’était bon, elle était alors capable de raconter sa journée à son père avec tous les mots en français.

Loulou m’a dit que lorsqu’elle doit regarder un livre dans sa classe, elle pense en français ! #mavictoire

 

Son niveau en français

Comme à notre habitude, nous avons continué de parler en français à la maison, tout en lui donnant les mots français lorsqu’elle ne les connaissait qu’en anglais et inversement.

Son vocabulaire en français a donc continué à s’enrichir. Nous avons aussi travaillé l’apprentissage des sons jusqu’à ses 5 ans et quelques jours avant ses 5 ans, Loulou a commencé à lire ses premiers livres en français ! Ensuite, elle lisait un peu tous les jours, en français. De temps à autres, nous travaillions aussi sur un cahier de niveau CP, afin de consolider son apprentissage des sons français et de continuer à apprendre à écrire en attaché.

En ce moment, elle veut faire comme sa grande sœur et commence donc à lire seule et dans sa tête.

 

Bilan

A 5 ans et demi, elle parle aussi bien en français qu’en anglais et sans accent dans les deux langues. Elle est bavarde en français et l’est tout autant en anglais ! 🙂

Elle lit couramment en français et est capable de lire (ou reconnaître les mots) en anglais dans des livres simples.

Elle est très vive d’esprit, toujours enjouée et a un grand sens de l’humour.


1000470_416734975109459_11785232_nMerci de nous lire et de nous suivre sur notre blog d'expatriés en Californie !
Si vous aimez cet article, vous pouvez vous abonner à notre page Facebook et partager sans modération sur les réseaux sociaux !



Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir plus de conseils et bons plans inédits !



Sara

Expatriée depuis Octobre 2013 avec mon mari et nos 2 filles en Californie, je raconte nos aventures, nos découvertes et notre vie d'expatriés. En plus de la découverte d'une nouvelle culture, cette expérience m'a permis de me lancer dans le blogging. Et je dois dire que j'adore ça :) !

6 pensées sur “Le bilan de la première année scolaire de Loulou, en Transitional Kindergarden

  • 14 août 2018 à 14 h 49 min
    Permalink

    Bonjour,
    Savez-vous si les programme ESL existe dans toutes les écoles et en particulier au niveau High school?
    Merci d’avance

    Audrey

    Répondre
    • 14 août 2018 à 23 h 34 min
      Permalink

      Bonjour,
      Il me semble que les programmes ESL existent dans toutes les écoles mais la mise en place du programme doit dépendre d’une école à une autre.
      Pour mes deux filles, il n’y a pas eu de suivi ou d’actions particulières. Je pense que c’est lié au fait qu’elles ont commencé en Kindergarten.

      Répondre
  • 14 août 2018 à 21 h 14 min
    Permalink

    Bravo pour cette année et surtout pour arriver à conserver si bien le français! Je vais publier bientôt un petit bilan sur le bilinguisme de mes enfants et tu verras que chez nous, l’anglais semble beaucoup plus dominer, probablement parce qu’ils ont commencé la crèche et la preschool plus tôt (?) Quoiqu’il en soit, chapeau bas à toute la famille 🙂

    Répondre
    • 14 août 2018 à 21 h 36 min
      Permalink

      Merci
      C’est vraiment un challenge de garder le français en vivant à l’étranger !

      Répondre
    • 14 août 2018 à 21 h 36 min
      Permalink

      J’ai hâte de lire ton article !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour !

En vous inscrivant à la newsletter, vous recevrez des conseils inédits, des bons plans… alors n’attendez plus 🙂 !

Bonne lecture et bons voyages !

Sara

Merci de lire notre blog !

Pour ne rien louper, retrouvez-nous sur les réseaux sociaux rss instagram et abonnez-vous à la newsletter !

Et pour nous contacter, c’est par ici !

Translate »