{École américaine} L’erreur d’être né en fin d’année…

Le titre annonçant la couleur, cet article est un coup de gueule.

Je rumine depuis plusieurs semaines. Alors j’écris cet article pour essayer de mettre mes idées au clair, essayer de comprendre et d’accepter la situation.

 

Le problème ?

Le problème est que les enfants nés en Septembre, Octobre et Novembre n’ont pas le droit de rentrer à l’école comme les enfants nés entre Janvier et Août. On ne parle même pas de ceux qui sont nés au mois de Décembre parce que eux, ont encore moins de droits que tous les autres…

 

Je m’explique !

En Californie (mais c’est aussi vrai partout aux Etats-Unis), les enfants qui sont nés avant le 1er Septembre ont le droit de rentrer en Kindergarten (ie Grande Section de Maternelle) l’année de leur 5 ans. Ceux qui sont nés entre le 2 Septembre et le 2 Décembre sont considérés trop jeunes et doivent donc faire une année de Transitional Kindergarten (TK), en attendant de rentrer en Kindergarten (K) l’année d’après, soit l’année de leur 6 ans. Ceux qui sont nés en Décembre n’ont même pas le droit d’accéder au Transitional Kindergarten.

Le principe de ce Transitional Kindergarten est de faire une année de préparation, pour les préparer au Kindergarten.

Ces histoires de dates, aussi appelé Cutoff, c’est une loi. Donc les écoles ne veulent pas envoyer des enfants en K si ils sont nés après le 1er Septembre. Par contre, ça ne les dérange pas de faire le contraire si les parents le demandent : mettre en TK des enfants qui ont l’âge de faire le K. Pourquoi cette loi marche dans un sens et pas dans l’autre ?

 

Ce n’est pas parce que c’est une loi que c’est logique, compréhensible et bon pour le développement des enfants.

Je trouve cette année de transition tout à fait justifiée pour certains enfants. Par exemple pour ceux qui ont des difficultés, ceux qui n’ont jamais tenu un crayon dans leur main de leur vie, ceux qui ont du mal à tenir assis sur leur chaise… Oui, ces enfants là peuvent avoir besoin d’une année supplémentaire pour pouvoir être opérationnels pour les apprentissages du Kindergarten. On pourrait aussi prendre en compte le numéro de l’enfant : un numéro 2 ou 3 (voire plus) avancera plus vite qu’un numéro 1 car il sera tiré vers le haut par son/ses aîné/s (hors problèmes sépcifiques).Ce que je ne comprend pas, c’est pourquoi une date de naissance fait qu’un enfant est plus apte qu’un autre. Pour moi, il s’agit plus de stimulations, d’environnement familial, de capacité de l’enfant que de date de naissance.

En quoi un enfant né en septembre, octobre, novembre ou même décembre fait qu’il est moins apte qu’un autre et qu’il a besoin de deux ans pour apprendre ce que les autres apprennent en un an ? Parce qu’au final en TK, ils commencent le programme de K. Et en K, ils font le programme classique de K, comme tous les autres enfants.

Pourquoi ne pas utiliser cette année « perdue » plus tard dans la scolarité si l’enfant a besoin de plus de temps pour assimiler certaines notions ?

 

Notre cas, notre fille cadette

Notre fille est née fin Novembre et les écoles publiques autour de chez nous ne veulent pas la prendre sous prétexte de son mois de naissance. Elle devra donc faire un TK puis un K.

Je sais qu’en quelques mois un enfant de cet âge change beaucoup, mais quand même… Certains enfants nés en Novembre (comme notre fille) sont plus prêts à suivre les cours du Kindergarten que des enfants nés en été par exemple (j’en vois à l’école où je travaille).

Loulou connait déjà le nom et le son des lettres (en français et juste le nom en anglais), et sait lire les syllabes, dénombrer, écrire son prénom (avec des lettres majuscules de même taille), écrire tous les chiffres, faire des opérations simples (addition et soustraction), entendre les sons d’un mot, trouver des mots qui riment, décomposer un mot en syllabes, … En gros, c’est le programme de Kindergarten. Elle commence aussi à écrire les lettres en attaché (ce qui ne s’enseigne qu’à partir du 3rd Grade ici). Et d’ici la prochaine rentrée scolaire (voire la fin de l’année), elle saura lire en français !

Ce qui lui manque, c’est l’anglais parlé. Mais elle a de très bonnes bases en français et comprend déjà tout en anglais. Notre fille aînée ne parlait pas plus anglais en entrant en Août dernier en Kindergarten. 4 mois et demi plus tard, elle fait des phrases et s’exprime très bien en anglais (je ne dis pas qu’elle est fluent car il lui manque encore du vocabulaire). Je pense donc que l’apprentissage de l’anglais ne sera pas un « big-deal » pour Loulou.

Comme en entrant à l’école elles ont un certain niveau académique (grâce à notre école à la maison), elles peuvent se concentrer sur les deux autres aspects : la socialisation dans un groupe de 24 élèves et l’apprentissage de l’anglais.

La maîtresse de notre grande nous dit que Choupie devrait être en 1st grade vu son niveau (malgré le fait qu’elle ne parlait presque pas anglais en commençant l’école, elle lit mieux que la plupart des autres enfants de sa classe, grâce à ce qu’elle connaît en français), alors j’ai du mal à digérer que ma seconde devra faire deux années avant le 1st grade, tout ça à cause de son mois de naissance…

Et je n’ai pas l’intention d’arrêter l’école à la maison ou de ralentir… Loulou est demandeuse, elle va à son rythme, elle comprend vite et bien et veut suivre sa sœur !

Je n’ai pas envie que Loulou fasse un TK et un K parce que cela voudra dire qu’elle va apprendre ce qui lui manque en TK et qu’elle n’aura plus rien à apprendre en K. Il y a donc de fortes chances qu’elle s’ennuie en K et qu’elle perde tout intérêt d’aller à l’école au cours de cette année là (ce qui serait dommage car elle aura toute sa scolarité à faire derrière). Je n’ai pas envie que ma fille apprenne à écrire son prénom pendant 2 ans (ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres)… Elle sait déjà très bien le faire, et saura même l’écrire en attaché d’ici l’été prochain.

J’ai beau le retourner dans tous les sens dans ma tête, je ne vois vraiment pas ce que le TK va apporter à ma fille et ce qu’elle va pouvoir apprendre si elle reste un an de plus à la maison avant le K.

Une solution serait de la mettre en école privée (où ils pourraient la prendre en K au lieu de TK, après l’avoir testée). Sauf que les écoles privées ne sont pas reconnues par l’état et il faudrait l’y laisser 3 ou 4 ans avant qu’elle ne puisse intégrer le système publique. $$$. $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$ !!!

 

Je ne comprend pas cette stupide loi. Pourquoi le TK est-il réservé aux enfants nés en fin d’année et pas à ceux qui en ont besoin?

N’hésitez pas à me donner vos opinions, un avis, un conseil par rapport à ceci. Ça pourra peut être m’aider à comprendre et à accepter que ma fille devra faire cette année de transition.


1000470_416734975109459_11785232_nMerci de nous lire et de nous suivre sur notre blog d'expatriés en Californie !
Si vous aimez cet article, vous pouvez vous abonner à notre page Facebook et partager sans modération sur les réseaux sociaux !


Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez GRATUITEMENT notre checklist pour préparer et organiser et réussir au mieux votre expatriation !



Sara

Expatriée depuis Octobre 2013 avec mon mari et nos 2 filles en Californie, je raconte nos aventures, nos découvertes et notre vie d'expatriés. En plus de la découverte d'une nouvelle culture, cette expérience m'a permis de me lancer dans le blogging. Et je dois dire que j'adore ça :) !

15 pensées sur “{École américaine} L’erreur d’être né en fin d’année…

  • 19 janvier 2017 à 9 h 07 min
    Permalink

    Je pense que le problème est le m^me en rance sauf que l on résonne par année civile ; on rentre jusqu ‘au 31 décembre en en petite section et si on est du 1er janvier on attend 1 an ; Il faut une date …. et on ne prend pas en compte le développement de l enfant . C’est arbitraire mais étant de janvier et ayant été scolarisée avec une année d avance ce n’est pas toujours facile à gérer quand on est enfant . Il faut déstresser !!!! et surtout ne pas bloquer sur ce  » problème  » car l’enfant risque d’être plus perturbé par le ressenti des parents que par les faits ; Merci pour ce blog

    Répondre
  • 19 janvier 2017 à 10 h 20 min
    Permalink

    Bonjour, je comprend votre frustration je n ai pas eu le cas pour les miens mon fils étant né en novembre 2006 il a pu intégré l ecole maternelle en septembre soit 2 mois et demi avant ces 3 ans, mais aujourd hui en France du moins dans ma ville c est autre chose les enfants nés en fin d année et qui donc à la rentree de septembre n ont pas encore leur 3 ans devront attendre un an avant de faire leur rentree car meme en janvier ils ne les prendront pas. Beaucoup de parents ralent par rapport à Ca. Mais je pense que c est en rapport du nombr d enfants par classes qui sont trop surchargés mais ce sont les enfants qui empatissent car ils manquent d enseignants.

    Répondre
  • 19 janvier 2017 à 13 h 54 min
    Permalink

    Je ne sais pas comment ça se passe en CA mais ici (PA), le cut-off ne dépend pas de l’état mais des districts scolaires. Cela dit, en général, la date est au 8.31/9.1. Mon fils est de juillet et l’école nous a déjà dit que, si on voulait, il pouvait faire une année de pre-K de plus, beaucoup de parents d’élèves de fin d’année (06-07-08) le demandant. Il va rester dans le privé pour le K (pour 2 raisons : une dont je ne veux pas parler sur ce blog et l’autre qui est que le K dans notre district scolaire n’est que de 2h30). Et il ira dans le public en 1stG. Je pense que la solution, si elle est financièrement possible pour vous, est de mettre votre fille dans le privé pour le K et le 1stG et ensuite d’essayer de la remettre dans le public en 2dG après qu’elle ait passé un test.

    Répondre
  • 19 janvier 2017 à 16 h 52 min
    Permalink

    Je comprend en partie ta frustration, ma fille est née le 20 novembre et au Québec nous avons aussi la Cut-off mais c’est le 30-09. Son frère à commencé l’école elle avait 3ans et demi et elle voulait tellement allée à l’école avec lui. À chaque début d’année elle me demandait quand ce serait sont tour.
    J’ai réfléchi à faire demander à ce qu’elle commence plus tôt, mais des amies professeur, me l’on déconseillé. Même mon frère à du se frapper à cette loi, il est né le 7 octobre (7 jours après le cut-off au Québec).
    Je ne sais pas pour ton école, à l’école de mes enfants, pour la lecture et écriture, ils suivent le progrès de l’enfant, ils ont des livres de plusieurs niveau, et à chaque 2 mois le professeur test le niveau de lecture, et vois le progrès de l’enfant, et peut changer le niveau des livres à lires, au niveau de l’écriture le professeur à des exigences différente selon l’enfant. Pour donner plus de challenge aux enfants.
    Tu as a quelques options quand même devant toi. Tu peux aller voir la directrice, pour faire demander une dérogation, pour qu’elle puisse entrer en K en aout. Le T-K n’est pas obligatoire, tu peux garder ton enfant à la maison et il commence le K l’année suivante.
    D’après ce que tu décris, je vois tout de même un avantage à ce qu’elle fasse le T-K, pour la vie de groupe et pour son apprentissage de l’anglais écrit.

    Répondre
  • 19 janvier 2017 à 20 h 35 min
    Permalink

    Hello, nous avons le problème inverse en France: on a le droit de « sauter » une classe, même si ce n’est pas toujours facile à obtenir. Par contre, le « redoublement » est interdit, même pour des enfants de fin d’année très en retard sur les autres. Ils se retrouvent en CE1 ou CE2 sans avoir appris à lire et c’est très difficile à rattraper.
    La date de naissance ne devrait pas avoir autant d’importance.
    Christelle ( maîtresse d’école frustrée de ne pas pouvoir apporter à chacun de ses élèves l’enseignement adapté auquel il devrait avoir droit )

    Répondre
    • 20 janvier 2017 à 8 h 08 min
      Permalink

      C’est vrai qu’en France le redoublement est mal vu alors qu’il peut aider certains enfants à mieux assimiler une année avant de passer à la suivante.
      Dans les deux sens, il faudrait plus prendre en compte le développement de l’enfant que sa date de naissance…
      Merci pour ce commentaire et bon courage !

      Répondre
  • 19 janvier 2017 à 21 h 23 min
    Permalink

    Dans le district scolaire ou nous sommes en OHIO, le cut off est le 1er août. Pas de chance pour mon aînée née le 24 août!
    Nous avons choisi de faire un kindergarten privée pendant un an, et ensuite elle a rejoint l’école publique directement en 1st grade ou ils ne prennent plus en compte la date de naissance.
    Elle a juste eu une évaluation et a été jugée prête…
    Un bon business pour les écoles privées mais comme elle avait déjà commencé l’école en France avant notre déménagement, je ne me voyais pas de raison de lui faire perdre un an…
    Bon courage car j’ai effectivement entendu que la California était bien plus compliquée!

    Répondre
  • 19 janvier 2017 à 22 h 26 min
    Permalink

    Dans le Massachusetts aussi cut off au 1er septembre, ma fille est du 5 décembre :/
    Elle est en école américaine depuis qu’elle a 2 ans donc la langue n’est pas un problème et elle suit donc le même cursus que ses camarades américains en pre-K (ils l’ont fait passé dans les niveaux pour le moment sans tenir compte de sa date de naissance sinon elle se serait ennuyée… bref tous ça pour te dire que normalement elle devrait passer au Kindergarten mais dans le public ils ne l’a prennent pas (alors qu’elle suit le même programme que les gamins qui vont entrer en K !! Du gros n’importe quoi !!)
    Notre option est la suivante: on a choisi une école privée qui l’a prend en TK mais qui suivent le programme du K, d’après eux on pourrait squizé le K public et entrer direct en 1st grade… autre option dans cette école privée ils personnalise le programme des enfants pour qu’ils ne s’ennuie pas, par exemple pour les matières où l’enfant est à l’aise ils le change de niveaux…

    Répondre
    • 20 janvier 2017 à 8 h 13 min
      Permalink

      C’est vrai que ce cutoff pose aussi des « problèmes » pour les enfants qui vont en preschool car les preschools suivent le rythme de l’enfant et non pas sa date de naissance.
      C’est super si vous avez trouvé une solution pour votre fille !
      Merci pour ton commentaire 🙂

      Répondre
  • 20 janvier 2017 à 0 h 11 min
    Permalink

    Je comprends ta frustration et ta peur par rapport au fait que ca influe sur le rapport de ta fille à l’école… Es-tu bien sûre que si tu la mettes dans le privé, il faudra attendre 3 ou 4 ans pour qu’elle retourne à l’école publique? Je suis en PA comme AdA, et le K est aussi de 2 ou 3 h par jour seulement, du coup, on pensais laisser notre fille dans le privé jusqu’au 1st grade…
    J’ai une question naïve : quant est-il en France où la date du cut-off est le 31 décembre? Est-ce qu’il y a des parents qui demandent aussi le passage en CP lorsque les enfants sont clairement plus avancés que le niveau de grande section de maternel? J’ai pas mal d’exemple de gens qui ont sauté des classes en France (surtout les classes de maternelle justement), mais je ne sais pas si c’est classique aux US…

    Répondre
    • 20 janvier 2017 à 2 h 23 min
      Permalink

      Oui, en France, beaucoup de parents veulent que leur enfant ait un an d’avance alors qu’ici, ils préfèrent qu’ils aient un an de retard pour qu’ils soient plus avancés que les autres, c’est visiblement très bon pour l’estime de soi.
      En France, normalement vous avez un test pour l’entrée au CP si vous voulez sauter une classe. Les parents peuvent le demander ou les instits s’ils estiment les enfants en avance.

      Répondre
    • 20 janvier 2017 à 8 h 17 min
      Permalink

      L’école où ma fille aînée va nous a dit qu’il n’y avait pas de passerelle entre les écoles privées et leur école, et que donc ma seconde ne pourrait pas éviter le cutoff avant d’être en 2ème ou 3ème Grade.
      A priori, en France, on peut demander à ce qu’un enfant rentre en CP avec de l’avance, à condition que l’enfant réussisse un test.
      Merci pour ton commentaire 🙂

      Répondre
  • 20 janvier 2017 à 9 h 24 min
    Permalink

    Tu dis qu’il va falloir laisser ta fille dans le privé pendant 4 ans, et donc que ça va couter bonbon.. avez vous pensé à demander une indemnité ds la boite de ton mari ? Si vous expliquez que vous ne voulez pas que votre fille perde un an, que si dans le futur vous voulez retourner en france ou le système est totalement différent ça posera problème etc etc… peut être qu’ils accepteraient ? c’est courant que les boites payent les écoles privées des enfants d’expat

    Répondre
  • 20 janvier 2017 à 22 h 52 min
    Permalink

    Mon fils est de novembre 2012. À houston, cut off est 8/31. Donc on refera un autre pré k l’an prochain. On pourrait le mettre en K privé l’an prochain et aller directement en public 1st grade l’an d’après mais notre école publique est adaptée pour les gifted/talented. Les enfants en Kinder ont dès lectures différentes suivant leur niveau. Ici ils me rappellent que ce n’est pas plus mal que les enfants aillent à la fac à 18 ans au lieu de 17 surtout à l’autre bout du pays.

    Mais je suis d’accord. Mon fils devrait être faire une moyenne section en France l’an prochain mais Il est déjà au niveau grande section française d’après ma maman qui est instit en moyenne section en France.

    Répondre
  • 20 janvier 2017 à 23 h 50 min
    Permalink

    Ma plus petite est née le 27 Septembre. Elle a donc commencé par une année en TK. Elle est aujourd’hui en Kindergarden. Elle est un peu en avance en lecture par rapport au reste de la classe mais elle ne s’ennuie pas du tout. Par contre, elle avait une copine en TK l’année dernière qui est directement passée en First Grade. Donc c’est possible de « sauter » le Kindergarden. Par contre, sa copine savait parfaitement lire à la fin du TK.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »