Expatriation en Californie, notre bilan après 1 an !

expatriation-en-californie-USA-notre-bilan-1-anIl y a un an, jour pour jour, nous venions d’atterrir en Californie pour nous y installer ! Je vous avais raconté notre longue journée de 33h qui nous avait menée jusqu’ici.

Aujourd’hui, pour le bilan de nos 1 an d’expatriation, je vais faire une rapide rétrospective de cette première année et de nos émotions. Cette première année n’a pas été de tout repos et n’a vraiment pas été facile, mais on est ravis de l’avoir vécue !
Octobre 2013

  • Nous sommes arrivés en Californie le dimanche 13 octobre 2013. Nous avons mis 3-4 jours pour nous remettre du décalage horaire (9 h de décalage).
  • Avant toute chose, nous ouvrons un compte en banque aux Etats-Unis.
  • Nous avons trouvé notre maison sur Roseville, CA en une dizaine de jours. Nous emménageons dans notre maison le samedi 26 octobre, soit quelques jours à peine avant Halloween.
  • En parallèle, nous découvrons notre nouvelle ville, ses magasins et commençons à regarder pour les activités des filles.
  • Nous achetons notre voiture : un mini-van Dodge.
  • Le 31 octobre au soir, nous faisons le trick or treat dans notre quartier pour fêter Halloween. Ça nous a permis de rencontrer nos voisins et d’établir un premier contact avec eux.

–> Nous sommes très heureux de commencer notre nouvelle vie et attendons avec impatience notre container.

 

Novembre 2013

  • Le premier dimanche de novembre a eu lieu le changement d’heures. Les filles ont mis une bonne semaine à s’en remettre…
  • Je comprend rapidement que je vais vite m’ennuyer pendant les siestes de mes filles si je ne fais rien, alors je me met à fond dans la rédaction du blog et je crée le site Aux cinq Coins du Monde. Je comprend aussi rapidement que la nourriture ici est très compliquée et qu’il y a plein de trucs à éviter.
  • Le 9 novembre, notre container arrive ! Nous retrouvons nos meubles et affaires et les filles leurs jouets ! Une joie immense et 3 semaines de déballage/rangement s’en suivent.
  • Par hasard, je vais à la bibliothèque et on découvre une activité hebdomadaire gratuite : MGOL. Nous y avons été presque toutes les semaines en cette première année et les filles y ont appris les comptines américaines.
  • Au cours du mois de novembre, nous avons été faire du wakeboard et du kitesurf à Ocean Beach (pour mon mari), puis nous avons visité le vieux Roseville et le vieux Sacramento.
  • Nous commençons à voir les décorations de Noël dans notre quartier. Avec les filles, nous adorons aller nous balader dans le quartier, le soir, pour voir ces lumières.
  • Nous fêtons le premier anniversaire de notre petite Loulou !
  • Fin novembre, j’ai rencontré mes deux premières copines américaines. Je suis ravie de ces rencontres car je commençais à avoir besoin de discuter avec du monde (autres que mon mari et mes filles).
  • Le jeudi 28 novembre, nous fêtons Thanks Giving chez les copains de mon mari et nous profitons du weekend pour découvrir une partie de San Francisco. Par la même occasion, nous découvrons le Black Friday et le Cyber Monday, deux gros événements marketing pour faire de très bonnes affaires.

–> Tout va très bien et nous sommes bien occupés entre l’installation et les découvertes en tout genre. La reconnaissance professionnelle me manque un peu mais pas d’aller travailler tous les jours. Notre grande puce nous annonce qu’elle parle français et qu’elle ne veut pas parler anglais… Ok, on va y aller doucement alors !

 

Décembre 2013

  • Avec les filles, nous faisons de plus en plus d’activités et de sorties et rencontrons régulièrement du monde (sans que ça finisse en amitié à chaque fois, mais c’est quand même sympa).
  • Nous faisons un Potluck de Noël entre francophones à Sacramento. C’était une soirée très sympa qui nous a permis de rencontrer des français !
  • Nous visitons une petite ville voisine : Folsom.
  • Nous fêtons Noël à la maison.
  • Nous partons une semaine en road trip et découvrons Monterey et Los Angeles !
  • Nous changeons d’année : bienvenue à 2014 et je passe une excellente soirée dans les bars de Santa Monica avec nos hôtes.

–> Toujours sur notre petit nuage de début d’expatriation, nous adorons toutes ces découvertes ! Je profite à fond de mon nouveau statut de Stay-at-Home-Mom et me régale avec mes filles.

 

Janvier 2014

  • Nous recevons nos cartes de SSN.
  • Nous découvrons Coloma et faisons un bond dans le temps en découvrant la ruée vers l’or de 1848.
  • Nous visitons le Zoo de Sacramento.
  • Je me retrouve seule avec les filles pendant 15 jours alors que mon mari est en voyage d’affaires à Dallas.

–> Mon moral commence à chuter… c’est à priori une étape normale dans l’expatriation, après l’euphorie des débuts. J’ai beaucoup de difficultés à m’habituer à l’alimentation (j’ai l’impression d’empoisonner mes filles) et la famille me manque énormément. Le fait que mon mari n’ai pas été là pendant 15 jours a probablement joué aussi. Heureusement que mes filles sont là, car elles m’empêchent de me laisser aller et de déprimer !

 

Février 2014

–> Je ne me sens pas très bien dans cette nouvelle vie (sans travail, loin de la France et de nos familles, avec toutes les difficultés quotidiennes que je rencontre). Voici mon ce que j’aime et ce que j’aime moins aux Etats-Unis au bout de 4 mois d’expatriation.

 

Mars 2014

–> Le séjour de ma copine m’a fait du bien mais une fois qu’elle est partie, je ne me sens de nouveau pas très bien. Nous commençons à réfléchir sérieusement à un séjour en France pour recharger les batteries. Notre grande puce commence à comprendre l’anglais et chante quelques chansons américaines. La petite grandit bien et commence aussi à comprendre l’anglais.

 

Avril 2014

–> Le moral n’est toujours pas très bon et j’ai hâte de rentrer en France. Voici mes impressions au bout de 6 mois d’expatriation : mon interview sur le site Aux cinq Coins du Monde.

 

Mai 2014

  • A la fin des vacances de mon père, nous nous sommes baladés dans le Golden Gate Park.
  • Nous recherchons une pré-school, mais aucune ne nous convient véritablement et les prix sont très élevés. Nos filles passeront donc une année de plus « à la maison » (c’est un grand mot car nous avons des activités hors de la maison tous les matins !). Aussi, vu leur jeune âge, nous choisissons cette option pour en profiter pleinement !
  • Nous rentrons en France pour un mois (mi mai à mi juin). Je n’ai pas écrit grand chose sur le sujet, mais ce séjour m’a fait énormément de bien.
  • Notre blog fête ses 1 an !

–> Je ne sais pas pourquoi, mais j’avais besoin de rentrer en France pour me sentir bien dans ma nouvelle vie américaine. Ce séjour en France n’a pas été de tout repos car nous avons beaucoup voyagé (Paris, Sud Ouest, Grenoble, Haute-Savoie, Paris), mais nous avons été très heureux de retrouver nos familles et amis ainsi que nos repères/habitudes français/es. Je crois que mon mal-être avait un peu déteint sur ma fille aînée et nous la trouvons très heureuse en France (elle comprend tout et peut s’exprimer sans problème).

 

Juin 2014

  • Nous rentrons de France et découvrons l’été ici… Il fait très très très chaud ! Plus de 40°C tous les après-midi et le matin il fait déjà 28°C.
  • Nous passons un weekend à Santa Cruz avec nos copines américaines.

–> Tout va très bien, les batteries sont rechargées !!! Le séjour en France nous a fait beaucoup de bien à tous ! Notre fille aînée a prononcé ses premières phrases en anglais à la fin de notre séjour en France. Son cerveau s’est « reposé » et elle a eu un déclic !

 

Juillet 2014

  • Nous fêtons le 4 Juillet chez nos voisins américains.
  • Des cousins de mon mari sont venus nous rendre visite avant d’aller découvrir San Francisco et Los Angeles.
  • Nous avons été au Lac Tahoe avec un passage éclair au Nevada !
  • Nous fêtons le 14 Juillet entre français dans un parc.
  • Nous passons deux weekend au lac de Folsom : ici et .
  • Nous découvrons un super spot de Kitesurf : Sherman Island.
  • Tout au long du mois de Juillet, notre grande puce a fait un summer camp dans son centre de gymnastique.
  • J’ai développé le site internet pour une préschool du coin. Ça m’a fait du bien de faire ce projet !

–> Nous allons tous très bien et profitons de l’été même si nous sommes coincées à l’intérieur les après-midi, avec la clim, à cause des fortes chaleurs. Ce n’est pas très drôle pour les filles qui réclament le parc. Mais j’ai de l’imagination et j’ai trouvé plein d’activités à leur faire faire.

 

Août 2014

–> Nous avons fait de supers weekends et sommes ravis de ces découvertes ! Les paysages sont magnifiques.

 

Septembre 2014

  • Nous avons été découvrir Lodi, la capitale mondiale du Zinfandel.
  • J’ai fêté mes 30 ans entourée de nos amis français, belges et américains ! Nous étions 31 (avec les enfants).
  • Nous avons passé un super weekend à San Francisco entre des rencontres de français et un match de football américain.
  • Nous avons rencontré une famille de français installés à Sunnyvale.

–> Je suis contente d’avoir été aussi entourée pour ce changement de dizaines et que mon mari s’en soit occupé 😉 ! Ça m’a beaucoup touché de le voir impliqué comme cela et de voir tout ce monde autour de nous.

 

Mon bilan

Cette année n’a pas été de tout repos pour moi : 3 mois d’euphorie et de découvertes suivis par 4 mois de petite déprime et de mal-être, puis un mois en France, pour maintenant me sentir bien dans notre nouvelle vie.

Voici mon bilan et mes impressions en ce jour (les + et les -) :

  • Avec les filles nous avons trouvé une bonne routine entre nos activités hebdomadaires (extérieures à la maison) et nos activités à la maison (école à la maison, jeux, DIY, …). Nous n’avons vraiment pas le temps de nous ennuyer !
  • Nous avons trouvé un équilibre entre nos copains américains et nos copains français et les sorties qu’on fait avec chacun d’eux. Nous apprécions passer du temps avec chacun d’eux et tous ces moments sont excellents ! Certains copains américains essaient d’apprendre le français et tous ces échanges sont très riches et passionnants.
  • J’ai beaucoup progressé en anglais et je réfléchis beaucoup moins qu’au début pour comprendre et m’exprimer ! Mais parfois, avec la fatigue, c’est encore un peu dur. Mes filles aussi ont bien progressé en anglais.
  • J’ai fait quelques projets en tant que freelance et je compte bien en faire davantage en 2015 pour avoir un bon équilibre vie pro / vie perso, tout en profitant à 100 % de mes filles.
  • L’alimentation a été très compliquée à mettre en place. Je pense maintenant avoir trouvé mes repères mais j’ai vraiment galéré pendant 6 bons mois.
  • Je n’ai pas confiance en les docteurs américains. Ils ne veulent pas être portés responsables d’un quelconque diagnostique, du coup, ils nous demandent notre avis pour tout. Sauf que nous ne sommes pas docteurs et nous allons justement les voir pour avoir leurs avis. Aussi, ils insistent et mettent la pression pour les vaccinations même si on dit non. Et si on dit oui, la vaccination se fait dans la foulée. On n’a pas vraiment le temps de réfléchir sur le sujet.
  • j’ai aussi du mal avec les taxis à qui on doit dire le trajet qu’ils doivent prendre pour nous amener d’un point A à un point B… Si je prend un taxi, c’est en partie pour ne pas m’occuper de ça !
  • Je ne suis toujours pas fan des maisons américaines : avec de la moquette partout, mal isolées, sans double vitrage, avec des pièces très cloisonnées, sans vrais volets et qui cassent en deux secondes… Je n’ai pas le choix, je fais avec (et je râle régulièrement dessus ;-)).
  • L’administration n’est pas meilleure ou plus efficace qu’en France (arrêtons de dire qu’en France l’administration n’est pas bien)… Il faut souvent attendre plusieurs heures avant de voir quelqu’un (comme pour ma carte de SSN et mon épreuve du permis) et tout prend du temps. Aussi, j’ai beaucoup de mal avec les américains trop enthousiastes et pas efficaces. Il y a quelques mois, nous avons été à la banque pour demander une carte de débit pour moi. La banquière, très souriante et agréable n’a pas arrêté de nous dire que nos filles étaient belles et qu’on vivait une super expérience. Mais elle n’a pas été capable de faire la procédure pour que je reçoive une carte bancaire. On a attendu 3 semaines et on a du retourner à la banque pour re-demander une carte pour moi. J’aurais préféré qu’elle ne soit pas si enthousiaste (je n’ai pas besoin qu’elle me dise que mes filles sont belles, etc… un sourire et un bonjour suffisent) et qu’elle fasse son boulot correctement.
  • Rien n’est simple, je dirais surtout qu’on est assistés pour tout… nous avons toujours besoin de quelqu’un pour faire des tâches que nous faisions seuls en France : brancher la box d’internet et la box TV, mettre les courses dans des poches ou sacs, réparer des trucs dans la maison, … Beaucoup pensent que la vie aux Etats-Unis est simple et pratique. Je ne trouve pas. Il y a plein de petites choses qu’on ne peut pas faire tout seul et on se retrouve assistés régulièrement (je n’aime pas être assistée… j’aime bien être autonome et n’avoir besoin de personne…).

 

Même si cette année n’a pas été simple, je ne regrette en aucun cas d’être partie de France et de vivre cette expérience. C’est une super expérience à vivre en famille, enrichissante pour chacun de nous et qui nous a beaucoup soudés. Certaines choses me dérangent ici, d’autres me plaisent beaucoup. Comme je dis souvent, aucun pays n’est parfait et il faut faire avec les bons et les mauvais côtés du pays dans lequel on vit.

 

La suite ?

Nous allons rester quelques années en Californie mais après tout est possible. On verra en fonction de nos envies et de nos filles si on reste ici, si on rentre en France ou si on va ailleurs ! Nous n’allons pas faire de plans sur la comète et nous allons profiter à fond de cette expérience. 🙂

 

Cet article a été sélectionné par 

logo-fondblanc-300x100

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article :

  • la famille bourg parti vivre en Californie
  • expatriation region californie
  • s'expatrier aux usa en famille
  • vivre en californie

1000470_416734975109459_11785232_nMerci de nous lire et de nous suivre sur notre blog d'expatriés en Californie !
Si vous aimez cet article, vous pouvez vous abonner à notre page Facebook et partager sans modération sur les réseaux sociaux !


Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez GRATUITEMENT notre checklist pour préparer et organiser et réussir au mieux votre expatriation ! [wysija_form id="2"]


Sara

Expatriée depuis Octobre 2013 avec mon mari et nos 2 filles en Californie, je raconte nos aventures, nos découvertes et notre vie d'expatriés. En plus de la découverte d'une nouvelle culture, cette expérience m'a permis de me lancer dans le blogging. Et je dois dire que j'adore ça :) !

31 pensées sur “Expatriation en Californie, notre bilan après 1 an !

  • 13 octobre 2014 à 4 h 24 min
    Permalink

    Sympa ton bilan!! Bravo pour cette première année! Je m’attends aussi à avoir le coup de mou dans 2-3 mois on verra! J’ai hate de reprendre une certaine routine aussi 🙂 en tout cas vous avez pas mal visité le coin c’est cool 🙂

    A+
    Karine

    Répondre
    • 13 octobre 2014 à 4 h 36 min
      Permalink

      Merci pour ton commentaire ;-). Vis ton expat comme elle vient et si t’as un coup de mou, ne te prend pas la tête, c’est normal !!! Hâte de te rencontrer en tout cas.

      Répondre
  • 13 octobre 2014 à 4 h 34 min
    Permalink

    Intéressant ton article !

    Je me reconnais beaucoup dans les phases que tu décris. J’ai eu un peu le même schéma, l’euphorie des premiers mois puis tout d’un coup cette grande solitude pour finir par enfin booster mon intégration par beaucoup d’activités et avoir le moral au top … ! Maintenant j’ai trouvé un petit équilibre même si je peux certainement encore plus m’épanouir ici, avoir un cercle d’amis un peu plus élargi serait le top !

    Les USA et la nourriture, je peux te comprendre. Ici, on a pas à se plaindre ! Je pense qu’il faut du temps pour s’adapter à une nouvelle vie … Je te souhaite que cette deuxième année soit encore plus enrichissante que la première !

    Joyeux 1 an !

    Répondre
    • 13 octobre 2014 à 4 h 36 min
      Permalink

      Merci pour ton commentaire 😉

      Répondre
  • 13 octobre 2014 à 5 h 01 min
    Permalink

    J’espère avoir le même bilan que toi dans un an ! Pour le moment, je vais me laisser porter…

    Répondre
    • 13 octobre 2014 à 5 h 37 min
      Permalink

      Merci pour ton commentaire.
      Tu as bien raison. Il faut se laisser porter et profiter.

      Répondre
  • 13 octobre 2014 à 5 h 44 min
    Permalink

    Beau bilan, tu as vécu une année bien chargée en émotion !!

    Pour moi le coup de blues est arrivé dès le début. Tellement traumatisé par l’État de la maison loué via Internet, je n’ai quasiment pas parlé pendant les 3 premières semaines.
    On a rapidement compris qu’on ne resterait pas au Québec, sans pour autant avoir envie de rentrer en France.
    Et c’est pour nous aussi une expérience de vie incroyable que nous sommes ravies « d’offrir » à nos enfants.
    Enfin, je suis contente que tu aies trouvé un bon rythme avec tes puces et en tout cas j’adore lire votre quotidien là-bas

    Répondre
    • 13 octobre 2014 à 23 h 58 min
      Permalink

      Merci pour ton gentil commentaire. Je crois que c’est normal pour un expat de passer par des phases de bien et des phases de coup de blues.

      Répondre
  • 13 octobre 2014 à 7 h 19 min
    Permalink

    Très bel article, riche en informations et en émotions. L’expatriation ou l’implantation dans un autre pays, une autre région est souvent difficile mais si nous sommes bien entourés et si l’envie d’aller de l’avant est présente alors tout est possible. Je pense que c’est bien que les filles soient jeunes pour s’intégrer plus facilement à leur « nouvelle vie américaine ». Merci de faire des comparaisons avec la France, pays où les français sont rois pour « râler » ; ainsi, nous pouvons nous apercevoir que chaque pays a ses inconvénients et ses avantages, aucun lieu n’est parfait sur terre, même les « paradis » terrestres cachent des épreuves et des difficultés, c’est évident.
    En te lisant, j’ai la réponse à ma question, à savoir si vous alliez rester aux States définitivement. Je sais que non, pas forcément. La vie est faite d’imprévues et de changements, surtout à notre époque où tout bouge très vite.
    Merci Sara pour tous ces articles de partage.
    Amitiés. Valérie.

    Répondre
    • 14 octobre 2014 à 0 h 00 min
      Permalink

      Merci Valérie pour ton commentaire ;-).
      Les français aiment bien râler et penser que l’herbe est plus verte ailleurs. Certes la France a des choses qui ne vont pas, mais ce pays a aussi de sacrés atouts !

      Répondre
  • 13 octobre 2014 à 12 h 27 min
    Permalink

    Sympa ce bilan ! J’aime bien, il y a du positif comme du négatif. Et il nous rappelle que s’expatrier n’est pas forcément toujours « joyeux ». Qu’on peut passer du très bien au moins bien mais que ce n’est pas grave et que les choses s’arrangent… Je découvre ton blog, j’ai ouvert plein d’onglets du coup pour lire les articles qui me parlaient, notamment le permis aux USA et la green card… Bravo pour la sélection !

    C’est marrant, je rebondis sur un tout petit truc à la fin de l’article, mais je ne trouve pas que la personne qui range les courses à la caisse soit de l’assistanat… Pour moi, c’est vraiment avoir le sens du commerce et du client, être totalement dans le service.
    Je ne connais les USA que pour y être allée en vacances 10 jours (et en Floride, à Walt Disney World) donc je pense effectivement avoir un avis édulcoré sur la question mais la vie américaine me parait être bien plus facile qu’ici, justement avec toutes ces petites attentions… C’est bien sûr dans un but commercial mais ça ne me dérange pas, j’ai la sensation que je consomme « pour quelque chose » et aussi pour un sourire. Ce que l’on a beaucoup de mal à avoir en France.

    Je pars avec mon ami pour un an en Nouvelle-Zélande en mars mais à notre retour, nous aimerions tenter notre chance pour une green card… Les USA nous font rêver…
    Belle journée !

    A.

    Répondre
    • 14 octobre 2014 à 0 h 10 min
      Permalink

      S’expatrier est une super expérience à vivre mais ce n’est pas toujours facile.
      J’ai pris l’exemple du rangement des courses à la caisse comme assistanat (certes c’est un « assistanat » plutôt agréable) mais c’était surtout pour contraster avec le milieu médical où là pour le coup, il n’y a plus personne pour aider et orienter.
      Certes les américains sont agréables au premier abord, mais on en trouve quand même des pas du tout aimables. Et comme pour l’histoire de la banque (décrite dans l’article), j’ai beaucoup de mal avec les américains enthousiastes et pas efficaces du tout !
      Profitez bien de votre expatriation en Nouvelle-Zélande ;-).

      Répondre
      • 17 octobre 2014 à 21 h 06 min
        Permalink

        pour ma part, je ne trouve pas que ce soit toujours agréable. tout est rangé n’importe comment, je n’y retrouve plus rien quand j’arrive à la maison 😉

        Répondre
  • 13 octobre 2014 à 21 h 42 min
    Permalink

    je trouve ça top moi! Les hauts et bas sont normaux je pense 🙂 Vous semblez bien là tout de suite, enjoy !

    Répondre
    • 14 octobre 2014 à 0 h 15 min
      Permalink

      Oui, maintenant on est bien et on est prêts à profiter de cette nouvelle année !
      Merci pour ton commentaire 😉

      Répondre
  • 13 octobre 2014 à 22 h 43 min
    Permalink

    Une belle année de passée qui je suis sûre aura permis de renforcer les liens familiaux, et de traverser les différentes épreuves de manière plus soudées 🙂 Que les années à venir soient encore pleines de jolies découvertes, rencontres et réussite professionnelle et familiale 🙂

    Répondre
    • 14 octobre 2014 à 0 h 16 min
      Permalink

      Merci ! Je nous le souhaite aussi 😉

      Répondre
  • Ping :Concours #7 : Photobox vous offre un livre photo prestige A4 !!! -Conseils pratiques d'une famille française expatriée en Californie, USA

  • 14 octobre 2014 à 9 h 56 min
    Permalink

    Super ton bilan !
    Effectivement, on se rend bien compte que tout n’a pas ete facile !
    C’est vraiment bien d’avoir pu expliquer les points positifs et negatifs !
    (c’est clair pour pour moi aussi, la (mal) bouffe aux US, et les gens (trop !) gentil m’exasperent ! )

    J’ai effectivement l’impression que vous avez trouve un bon rythme, maintenant.
    Profite de prendre soin de tes puces !

    Bisous

    Répondre
    • 14 octobre 2014 à 14 h 11 min
      Permalink

      Merci Lucie ! 😉

      Répondre
  • 15 octobre 2014 à 2 h 17 min
    Permalink

    Votre première année a été bien remplie!! Je suis sur que la deuxième va l’être tout autant voir plus encore 😉 A bientôt!

    Répondre
    • 15 octobre 2014 à 6 h 45 min
      Permalink

      Oui, on a encore plein de choses à faire et à voir !
      Merci pour ton commentaire 😉

      Répondre
  • Ping :Manger sainement aux États Unis : quoi éviter, quoi manger ? -Conseils pratiques d'une famille française expatriée en Californie, USA

    • 16 octobre 2014 à 15 h 28 min
      Permalink

      Merci pour ton gentil commentaire 😉

      Répondre
  • 18 octobre 2014 à 16 h 35 min
    Permalink

    Un joli bilan malgré tout! De loin, l’expat fait rêver mais je sais personnellement que j’en serais incapable! Donc chapeau!

    Répondre
  • Ping :Un récit d’expatriation aux USA | Flowers in my hair (2)

  • Ping :2 ans d'expatriation en Californie... notre bilan ! -Les aventures de la famille Bourg – le blog – Vie d'expatriés aux USA

  • 8 mars 2016 à 0 h 02 min
    Permalink

    On se rassure comme on peut… lire ton article surtout la partie où tu parles de déprime… me fait penser à ma situation actuelle. Celà fait 6 mois que nous sommes installés en Equateur et depuis décembre je ne me sens pas au top, je renie tous les gens autour de moi, toute cette culture qui n’est pas la mienne et à laquelle je ne veux pas m’adapter. Je pense même à rentrer en France, comme si c’était un monde meilleur (sur certains points oui… ). J’espere que cela passera avec le temps

    Répondre
    • 9 mars 2016 à 1 h 04 min
      Permalink

      Je suis désolée que tu ne te sentes pas bien dans cette nouvelle vie que vous avez choisi.
      Ce n’est pas facile de s’adapter à un nouveau pays et d’y trouver des repères. Peut-être qu’en rencontrant des français ou des locaux ou en faisant des activités ça t’aiderait à aller mieux.
      Bon courage en tout cas !

      Répondre
  • 6 juin 2016 à 9 h 56 min
    Permalink

    Super blog ! j’ai adoré lire toutes vos aventures ! et suis admirative de votre départ en Californie !
    je reverrai de faire la même chose … j’espère pouvoir le faire d’ici 1 an …
    En tout cas bonne continuation a vous !!!
    bis du sud de la france !!!!

    maite

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »